Du pavé disjoint comme éloge du fragile, par Catherine Minala, photographe

Il y a bien sûr à Hambourg le Café Lehmitz qu’Anders Petersen a fait rentrer dans l’histoire de la photographie. Il y a maintenant à Bruxelles, pour les amateurs de livres d’images, un autre estaminet de choix, Le Pavé, que Catherine Minala, Française installée chez les Belges depuis 1994, a photographié pendant plusieurs années pour…

Le tao de la nuit et du jour, par Lynn Vanwonterghem, photographe

Pour son projet artistique de fin d’étude, Lynn Vanwonterghem a choisi de photographier son village natal – Magnée, en Belgique -, ses amis, ses lieux de prédilection, choisissant d’en restituer l’atmosphère selon la dichotomie jour/nuit. L’ambition était ici de redécouvrir un lieu connu avec un œil neuf, attentif, débarrassé des scories représentatives de l’Internet mainstream….

A l’écoute de l’invisible, par Ian Dykmans, photographe

J’ai découvert le travail photographique de Ian Dykmans à l’occasion d’une exposition collective récente, L’Abîme du Temps (chronique dans L’Intervalle), dont il était le commissaire, à Bruxelles, dans le quartier de Moleenbeck-Saint-Jean, au Château du Karreveld. Auteur d’un fanzine autopublié d’une infinie délicatesse, Vivre comme si l’on avait l’éternité devant soi, Ian Dykmans aborde son…

Mourir, et puis renaître un peu, par Fabrice Thomasseau, peintre et photographe

Travaillant à la jonction de la peinture, de la photographie et de la gravure, puisant souvent ses matériaux dans la presse, Fabrice Thomasseau a produit, conseillé par Mathieu Van Assche, le très beau et intime Melancholia. S’y déploie une dimension de ruine, de solitude irrémédiable, d’effondrement. Fabrice Thomasseau invente des dystopies, des vanités pour contemporains…

La grande santé, par Antonio Jiménez Saiz, photographe

Cet homme-là est un mystère, qui, à l’approche des soixantaine ans, quasiment seul, vient de produire deux livres magnifiques, Elite Controllers (2016), No nos aprenden a morir (2018) [chroniqué dans L’Intervalle], et cinq fanzines. Antonio Jiménez Saiz est un autodidacte à qui la photographie est apparue, après une vie riche de multiples activités professionnelles manuelles,…

La vie zine du vizir Mauricio Amarante, photographe

Il a la grâce des fanzines dont on ne sait rien, qui arrivent vers nous par des canaux mystérieux, et qui savent ne pas peser quand il y a partout tant de pavés. Ce sont des oiseaux s’envolant de la poche arrière du pantalon, ou du sac à main négligemment ouvert. Faits avec les moyens…

Une sensation de Deep South, par Marina Cox, photographe

Agonizing Summer est un livre que MACK à Londres aurait pu ajouter à son catalogue, mais c’est à Bruxelles, encore pour quelques temps centre du monde civilisé, que Joël Van Audenhaege (ARP2 Publishing) et la Box Galerie l’ont publié. Couverture carrée noire dont la matière rappelle celle d’une peau de serpent, Bessie Smith chante, la…

La nuit la plus sombre, par Joël Van Audenhaege

« L’Arctique se réchauffe environ deux fois plus vite que la moyenne mondiale : 280 milliards de tonnes de glace y disparaissent chaque année. A ce rythme, la banquise arctique devrait avoir complètement disparu dans les années 2050. » The Darkest Night pourrait être un nouvel épisode de Star Wars, ou une dystopie américaine à…

Ensemble, c’est tout, Claude & Lilly, par Vincen Beeckman, photographe

Ces deux-là, la vie ne les a pas épargnés, ces deux-là sont les plus beaux du monde. Ils s’appellent Claude & Lilly, amoureusement rassemblés par l’esperluette de Vincen Beeckman, qui les a rencontrés, et les a photographiés avec beaucoup de tendresse, contre les machines de l’intelligence artificielle, l’anthropocène, et les misérables prêcheurs de détestation. Laure…