Quelqu’un est là… Nous sommes deux, ou l’essence spirituelle du peuple russe, par Vladomir Soloviev

La révélation, par les éditions Pierre Guillaume de Roux, de l’œuvre de l’auteur russe Vladimir Soloviev (1853-1900), philosophe, poète et traducteur (de Platon notamment), est un petit événement, pour qui souhaite entendre quelque chose à l’expression « racines chrétiennes de l’Europe ». La quatrième de couverture relève de l’hagiographie : « Sa vie fut à la hauteur de ses…