Le vertige d’être au monde, par J.H. Engström, photographe

Tout va bien est un film de Jean-Luc Godard et de Jean-Pierre Gorin, sorti en 1975, racontant la grève dans une usine et la séquestration d’un patron. Depuis, les idéaux politiques ont chuté, et la guerre se joue plus que jamais sur le plan intime : contre le recouvrement et la transformation de tout geste libre…

Photographier la vie nue, par J. H. Engström

Ayant formé son regard en tant qu’assistant du photographe de mode Mario Testino, et du géant Anders Petersen – ils reçoivent pour From Back Home, ouvrage commun, le prix du meilleur livre d’auteur aux Rencontres d’Arles en 2009 -, le Suédois J. H. Engström compose des livres comme on écrit un journal intime en rassemblant…

De la vie des images, par Anouk Deville

De la famille photographique des Antoine d’Agata, Anders Petersen/J.H. Engstrom, Jane Evelyn Atwood, Anouk Deville cherche à témoigner par ses images de la sensation d’un pur présent, à travers ivresses, instants dionysiaques de toutes sortes, et épreuves mettant en scène un corps souffrant/jouissant. A la limite des représentations véhiculées par la doxa, ici heurtée, violentée,…