Un nuage de brume sur le fleuve, par Michelangelo Antonioni, cinéaste

« Depuis quelque temps je m’observe. Je regarde les choses qui m’appartiennent, parmi lesquelles je vis. Mes vêtements, une table, des chaussures. Comme si j’étais déjà mort. Je me souviens. » Publié une première fois en Italie en 1999, Comincio a capire, du réalisateur ferrarais Michelangelo Antonioni est aujourd’hui repris chez Arléa sous le titre – traduction…

Ferrare, chanson d’amour triste, par Jean-Pierre Ferrini, écrivain

« Dehors, les volets de l’immeuble voisin étaient fermés. La ville apparaissait comme une forteresse, close, rigoureusement quadrillée, derrière d’hermétiques remparts. » Un couple en crise, un voyage en dix-sept stations et deux parties, une ville aristocratique. Il faut relancer les dés. Nous sommes à Ferrare, cité secrète, non loin de Venise happant dans son vertige de…