Moi, infant d’Espagne, par Serge Airoldi, écrivain

Vue sur la baie, 1921, Juan Gris « Songes-tu parfois aux cris d’un combat, à ces hurlements terrifiants, ces bandits barbares qui demeurent dans la pire des mémoires, ce déchirement ultime avant l’autre empire ? Songes-tu à un visage, à un effroi particulier ? L’éclair de glace qui passe dans un regard et ton glaive qui tue. Ta…

Georges Bataille à la Banque de France, par Yannick Haenel, romancier

« J’étais très loin dans la nuit, traversé par les époques, accroupi dans le désert du Sinaï près d’un fagot de bois ou contemplant l’aurore au bord d’une mer grecque, allongé à l’intérieur d’un temple, mais toujours guidé par l’éclat d’une lame de couteau. » Quelquefois, le souffle est puissant, brûlant. C’est alors un feu grégeois de…

Survivre à Auschwitz, par Edith Bruck, écrivain

« On a encore le temps / tous les espoirs / ne sont pas perdus / qui a aimé / laisse toujours quelque chose. » Publié par Rivages poche, dans la collection Petite Bibliothèque dirigée par Lidia Breda, Pourquoi aurais-je survécu ? est un court volume remarquable. Il s’agit d’un ensemble, inédit en français, de poésies écrites en…

Sensations de Rimbaud, par Denis Arché, écrivain, artiste visuel

« Un bel avantage, c’est que je puis rire des vieilles amours mensongères, et frapper de honte ces couples menteurs… » (Une saison en enfer. Adieu.) Il s’agit à l’origine de la commande d’un essai biographique sur Rimbaud, transformée en geste libre de la part de Denis Arché, qui a construit avec Rimbaud, Images fantômes un éloge…

Lettres au banquier Horace Finaly, par Marcel Proust, écrivain

« D’autre part je ne peux pas négliger non plus, en me bousculant trop tôt la menace où je suis d’une attaque (ceci pour toi seul), d’une attaque qui est sans doute la seconde car j’ai des troubles de la parole qui semblent bien signifier que sans m’en rendre compte j’en ai eu une 1er « larvée »….

Une femme scandaleuse, par Annie Ernaux, écrivain

Ron Hicks, 1965 En exergue de son dernier très bref récit d’une liaison avec un homme de presque trente ans de moins qu’elle, Annie Ernaux annonce ce qui est la grande question de la littérature : « Si je ne les écris pas, les choses ne sont allées jusqu’à leur terme, elles ont été seulement vécues. » Les…

Jean Eustache en vérité, par Sylvie Durastanti, compagne, scénariste, écrivain

« Dans les trois dernières années, les trois derniers mois, les trois dernières semaines de sa vie, Jean Eustache n’était pas le fantastique reclus halluciné, égaré en ses rêves, à jamais coupé du monde, mi-Howard Hughes, mi-Mabuse, que d’aucuns se plaisent à portraiturer. » (Sylvie Durastantià Je voulais tout écrire de mes impressions consécutives à la lecture…

La guerre dans la tête, par Louis-Ferdinand Céline, écrivain

« J’ai bien dû rester là encore une partie de la nuit suivante. Toute l’oreille à gauche était collée par terre avec du sang, la bouche aussi. Entre les deux y avait un bruit immense. J’ai dormi dans ce bruit et puis il a plu, de pluie bien serrée. Kersuzon à côté était tout lourd tendu…

Les bords framboisiers de ta bouche, par Simon Johannin, écrivain

Le baiser (Lee Miller), 1930, Man Ray « Les restes qui me composent ne savent plus jouir / Et je voudrais aimer la vie / Autant qu’elle m’aime à ce jour » L’écriture de poèmes relève souvent pour les écrivains s’exprimant aussi dans d’autres genres littéraires de l’hygiène mentale. Parce qu’il faut desserrer très vite l’étau social…

Yeralti, Istanbul en liberté, par Philippe Dupuich

Né à Istanbul, Hüseyin Avni Dede publie (à compte d’auteur) son premier recueil en 1973. Il se met à vendre ses ouvrages dans la rue et devient une personnalité incontournable de la bohème de Beyoğlu. Maître d’un ton mélancolique où la critique sociale transparaît, il incarne la poésie de l’errance urbaine que pratiquent les clochards…