De l’amour, des vices, et Dieu, par Sophie Bogarné, poétesse

« Vous arpentez, pieds nus, les rues parisiennes, / Murmurant vos promesses à des messieurs passants… / Je vous vois et je m’approche à peine. » Qui aura parcouru, lu, médité, l’ensemble des pages du beau et mystérieux Chambre 409, de la poétesse russe Sophie Bogarné, possédera la clé. La clé permettant d’accéder au royaume…