La parole contre la peste, par Nathalie Koble, écrivain

Nicolas Lancret, Les Oies de frère Philippe, circa 1736, huile sur cuivre. New York, The Mertropolitan Museum of Art. « Décamérez :  du néologisme verbal décamérer, ‘sortir de sa chambre en restant confiné’ » Après Médiéval contemporain. Pour une littérature connectée, de Zrinka Stahuljak, les éditions Macula publient dans la collection Anamnèse. Médiéval/Contemporainun autre livre excellent, Décamérez !, ouvrage…

Le temps retrouvé, par Shiraz Bazin-Moussi, photographe

© Shiraz Bazin-Moussi Publié par les éditions marseillaises Le Bec en l’air, L’écume des amnésies est le premier livre de la photographe franco-tunisienne Shiraz Bazin-Moussi. C’est un retour en tirages Fresson au pays de l’enfance, les méconnues îles Kerkennah, archipel situé au large de la ville côtière de Sfax. © Shiraz Bazin-Moussi Que reste-t-il des…

Invalides, le respect de la patrie, par Philippe de Poulpiquet, photographe

Mon grand-père maternel fut un résistant de la première heure, déporté, grand invalide de guerre, patriote. Je suis objecteur de conscience, peu enclin à me soumettre aveuglément à la hiérarchie, enfant blessé gâté. Cependant, je ne crois pas être un renégat, ou un blasphémateur, et j’ai profondément écouté, le dimanche, une parole qui tremblait encore….

Paris, ville orpheline, par Eugène Atget, photographe

Vieille maison, 6, rue de Fourcy, IVe, 1910© Paris Musées / musée Carnavalet – Histoire de Paris J’aimais beaucoup Alain Buisine, qui fut mon professeur à l’université de Lille III, et dont les livres sur Proust, Sartre, Piero della Francesca, Tiepolo, comptèrent dans ma formation sensible et intellectuelle. Aussi son essai sur Eugène Atget, sous-titré…

La rue, le peuple, la vie nue, par Loïc Seguin, photographe

 © Loïc Seguin Half Light est un livre composé essentiellement de portraits. Half Light est un livre brut, brutal, très humain. © Loïc Seguin Des corps et visages de relégués, d’invisibles, de marginaux. Des corps et visages cabossés, violentés, fatigués. Les personnes qu’a rencontrées Loïc Seguin, par ailleurs capitaine de police, vivent à Paris, à…

Des lieux de débauche comme on les aime, par Yan Morvan, photographe

© Yan Morvan Avec le livre choc Pigalle (La Manufacture de livres, 2020), Yan Morvan ne baisse pas la garde, bien au contraire. On l’attaque, il surenchérit ; on le flatte, il sourit, et se détourne, pensant déjà à ses trois prochains livres et aux trésors enfouis dans ses archives. L’époque est à la moraline, la…

Le tirage, art du vivre ensemble, par Alexandre Arminjon, photographe-tireur

© Alexandre Arminjon Depuis quelques étés, je reçois d’Alexandre Arminjon, rencontré chez Agathe Gaillard – aujourd’hui La Galerie Rouge – une lettre manuscrite. J’apprends à le connaître, je progresse dans ma compréhension de son œuvre, dans son désir d’art, dans ses nécessités existentielles. Passionné de tirage, le jeune photographe a fondé, à Paris dans le…

Identifications d’une femme, Jeanne Damas par Vincent Ferrané, photographe

Créatrice de la marque de cosmétique et de mode Rouje, Jeanne Damas est une influenceuse, ayant plus de 1,4 millions de followers sur Instagram. Un physique superbe, une élégance naturelle, du mystère, une femme moderne incarnant l’esprit même de la France, émancipée, libérale, progressiste. Construite socialement par la puissance de la virtualité, Jeanne Damas n’est-elle…

Paris à la sauvette, par Fabien Beauger, photographe

© Fabien Beauger « Je vis à Paris entre ébahissement et effarement. Paris est ma ville, ma matière première, mon terrain de jeu privilégié, l’endroit où j’ai les yeux partout. » Déviation est le premier livre photographique, autoédité, de Fabien Beauger, une ode à Paris très libre, presque punk. © Fabien Beauger Tout n’y est pas parfait,…

Thermidor, les villes se barricadent, par Jacques Berthet, photographe

Pour l’instant, tout est calme, tout dort, tout repose dans le silence. La ville a travaillé, secrètement, discrètement, toute la nuit, et la voilà dès l’aube nouvelle métamorphosée. Des plaques de bois ont été posées un peu partout avec minutie, sur les façades des immeubles, banques, et magasins rutilants. Une émeute se prépare, il faut…

Théâtre, mer de ténèbres, par Claude Régy, auteur-metteur en scène

« Je me suis aperçu que le silence n’était pas muet. Que le silence, comme le dit Meschonnic, n’est pas un arrêt du langage mais que c’est, en fait, une catégorie du langage. C’est-à-dire qu’il y a une qualité d’expression qui ne peut s’atteindre que dans le silence et par le silence. » Claude Régy a créé…