De l’art comme chemin spirituel, par Zissimos Lorentzatos, écrivain

« A bien considérer certains de ces signes, on peut comprendre que l’homme occidental, ou l’homme moderne, recherche une vision, ou un centre perdu, au-delà et en dehors des liens du rationalisme dans lesquels il s’est entravé lui-même. Or ce centre, dont la perte a déterminé toute la période de la Renaissance à nos jours, l’homme…

Printemps birman, jeunesse assassinée, par les éditions marseillaises Héliotropismes

©Nge Lay « Plus d’hésitation, / le détonateur de la révolution / c’est toi ou moi. » (K Za Win, poète et militant birman abattu dans la rue lors d’une manifestation) Mettant en lumière des productions qui émergent dans l’urgence d’un contexte politique et répressif, la collection Bones will crow chez Héliotropismes (Marseille) est remarquable. ©Nge Lay…

Des filles, des garçons, des moraines et des buses, par Joël Baqué, poète

©Claude Nori « Certains instants échappent (presque) au temps. » Composé de trois parties, Chaos, du poète Joël Baqué, est un ensemble de variations toutes en douceur glissée et fines notations sur le thème du chaos : des filles et des garçons sur les plages, des roches et des montagnes, des buses sur leur piquet et des proies…

Au nom du père, par Benoit Colboc, poète

Il y a beaucoup de morts dans la poésie et la famille proche/élargie de Benoit Colboc, beaucoup de fantômes, de paroles tues, de pendus. Des traumatismes, des dépressions, des aphasies. Des incompréhensions, des abandons, de hautes solitudes. Trois enfants, une femme, une ferme, le rituel des quiches au jambon et des gratins de chou-fleur. Un/le…

Piero di Cosimo et David, briseurs de barrières, par Alain Jouffroy, poète, essayiste, critique d’art

Simonetta Vespucci, vers 1490, Piero di Cosimo Il n’y aurait pas L’Intervalle sans le formidable exemple d’Alain Jouffroy, son énergie, ses dizaines de monographies, sa façon de constituer des collectifs informels dans le vaste domaine des sens et de l’Externet, sa défense de l’explosante-fixe de la poésie, son individualisme révolutionnaire. L’Atelier contemporain republie aujourd’hui deux…

Nés dans le ventre de la terre, par Stéphane Lambert, poète

© Anne-Sophie Costenoble « bestiaire // polychrome // main // tendue // respiration // immobile // du temps // écoulement // des formes // signaux // mystérieux // nuit // surgie // de la nuit » L’existence poétique, voilà la clef. Tout le reste est tromperie. La musique avant toute chose, la prosodie, les images déroutantes, le…

Déposer les âmes, par Carl Norac, poète, et Anne-Sophie Costenoble, photographe

© Anne-Sophie Costenoble « Ce midi, je suis si fatigué que je fleuris par bravade. » Ecrivain belge de langue française, voyageur fasciné par le Grand Nord (notamment la culture inuit), auteur de nombreux livres pour enfants et poète reconnu internationalement, Carl Norac est un écrivain au lyrisme fraternel, élégiaque, douloureux. L’effort de vivre côtoie chez lui…

Le Chant général, par Erri De Luca, poète

« Seigneur du monde, tu nous as faits misérables et maîtres de tes immensités, tu nous as même donné un nom pour t’appeler. » Traducteur de l’hébreu, travaillant la prose dans une écoute fine de la parole, Erri De Luca est essentiellement poète. Accompagné des poèmes inédits de L’hôte impénitent, et reprenant Aller simple, paru une première…

Words, lay me down, par Eric Sarner, poète

« J’écris sur Fernando Pessoa et sur la boxe, sur les mères de la place de Mai de Buenos Aires et sur Marcel Duchamp, sur le ladino, la langue des juifs d’Espagne, et sur l’art de Frank Sinatra. Je respire ainsi. Complètement. J’aime les puzzles. Les choses attendent toujours qu’on les conjugue. » Se définissant comme « voyageur-chroniqueur »,…

Comme une maîtresse, Charles Baudelaire à sa mère, une correspondance

« Je t’aime, je t’aime beaucoup ; je suis plein de tristesse ; j’ai besoin de beaucoup de force. Demande pour moi cette force à Dieu. Peut-être cela m’aidera-t-il à la trouver. » (lettre de Charles Baudelaire à sa mère, 3 septembre 1865) J’ai publié en novembre 2017 dans L’Intervalle une chronique de l’excellent recueil des lettres de Charles…