Une partition de silences, par Thierry des Ouches, photographe

 © Thierry des Ouches S’apparentant à des natures mortes, des vanités ou des memento mori, les photographies de Thierry des Ouches sont des acmés de vie, offrant à leurs spectateurs la structure même du temps, dans sa loi inexorable de rouille, de peintures écaillées et d’objets rejetés par l’automaticité d’un progrès aveugle à son histoire….