Un nuage de lait, la vie, par Vincent Ferrané, photographe (3)

Ce n’est pas un traité d’allaitement, ou un livre apologétique. C’est un livre amoureux, offert à une mère et son enfant, une compagne, une épouse, très belle. C’est une épopée intime d’un allaitement de plusieurs mois. Un lit d’hôpital, une lumière artificielle, et, pourtant, l’inouï est là, d’un enfant tétant sa mère qui le regarde…

Immortelle est la beauté, une journée avec Philippe Sollers

« L’avantage d’être l’ami d’une musicienne, c’est un afflux d’intervalles dans les relations. » Je reçois beaucoup de livres, que j’écarte parfois, de plus en plus souvent, très vite. Trop de formalisme, trop de complaisance dans la noirceur, trop d’ego, trop de confusions, trop de bavardages, trop peu de pensée. Il me faut de la liberté, de…

La photographie comme une bénédiction, par Israel Ariño

Avec La pesanteur du lieu (éditions Anomalas, Domaine de Kerguéhennec, 2017), le photographe catalan Israel Ariño radicalise ses lignes esthétiques. Plus noir, plus plastique, plus crépusculaire encore que l’ouvrage Le nom qui efface la couleur (Filigranes Editions, 2014), La pesanteur du lieu invente un territoire au bord de l’effacement. Dans la nuit d’un crépuscule sans…