JEUNE, c’est toi ? neuf approches photographiques

le
cosmos_05
© Bérangère Fromont

Loin des circuits de la reconnaissance institutionnelle, des feux de la rampe médiatique, et de nos clignotants personnels, il y a des expositions qu’on regrette d’avoir manqué.

Ainsi JEUNE, quatrième volet d’un travail au long cours, à Dunkerque, du 30 mars au 27 avril 2019, à l’initiative de La Plate-Forme, laboratoire d’art contemporain, que prolonge heureusement chez September Books le zine Nos Nostalgies.

nostalgies_12
© Pauline Hisbacq (photo de gauche)

Pauline Hisbacq et Rebekka Deubner en assuraient le commissariat, exposant leurs travaux aux côtés de ceux de Nicolas Cabos, Joseph Charroy, Martine Dawson, Bérangère Fromont, Maira Marques Coutinho, Camille Vivier et Melchior Tersen.

Se présente donc une vision plurielle de la jeunesse, dans une approche documentaire d’autant plus forte qu’elle n’en oublie pas d’être d’abord poétique, ne confondant pas réalité avec vérité.

nostalgies_11
© Camille Vivier

Des visages se rencontrent, des sacs à dos (Melchior Tersen), des bouts de corps, des danses de nuit, des gestes en apesanteur.

Le morcellement va bien à la jeunesse, dont la recherche identitaire est belle, loin des certitudes des assis.

REBEKKA_1
© Rebekka Deubner
REBEKKA_2
© Rebekka Deubner

Temps des grandes peines et des vastes plaines, temps des exaltations et des premiers baisers, temps des totalités et des doutes abyssaux.

Les images de Nos Nostalgies tiennent par un élastique, qu’il faut ôter pour les voir vraiment, dépliées sur la table comme des îles légères, prêtes à s’envoler.

Maira Marques Coutinho photographie des rêves, des surfaces, des possibilités d’icônes, dans une matière très sensuelle.

az
© Joseph Charroy
azz
© Joseph Charroy

Martine Dawson s’approche du corps, des cheveux, des genoux , des dos de ses beaux modèles, quand Pauline Hisbacq s’enchante des amours adolescentes, et que Bérangère Fromont montre la vie secrète de jeunes noctambules cherchant à échapper aux lois du jour (école, parents, conventions).

M08
© Martine Dawson
M03
© Martine Dawson
M04
© Martine Dawson

Rebekka Deubner aime les jeux d’enfants, la complicité des petits bandits, l’école buissonnière, quand Joseph Charroy s’attache davantage aux prémices du désir et à la dialectique de la solitude et du groupe.

Passage en Pologne avec Camille Vivier (Poznan-Zakopane) avec des images frappées du sceau de la tendresse ou de la nudité underground réinventée dans les bois, tandis que Nicolas Cabos déploie un regard sur la grâce adolescente.

nostalgies_02

JEUNE/Nos Nostalgies n’est pas un traité savant, ni une tentative pérecquienne d’épuisement d’un sujet, mais une mosaïque interrogative sur les contours de notre jeunesse, nos propres enfants, et la façon dont chacun invente son chemin de vie, entre influences sociales et génie singulier.

6c47bb6dc081cf0c749b39a267baeccb601aa586-nostalgies19

Nos Nostalgies, Supplément d’exposition, avec Nicolas Cabos, Joseph Charroy, Martine Dawson, Rebekka Deubner, Bérangère Fromont, Pauline Hisbacq, Maira Marques Continho, Melchior Tersen, Camille Vivier, September Books, 2019 – 100 exemplaires

cosmos_15
© Bérangère Fromont

 

September Books

AFFICHE_JEUNE_DUNKERQUE_1

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s