Au Paradis, par Yosef Joseph Yaakov Dadoune, peintre

IMG_0509Dble page

© Joseph Dadoune

Essentiellement éditeur de livres de photographie, Arnaud Bizalion publie également des ouvrages de peintres, de sculpteurs et d’artistes-plasticiens, tels ceux de Yosef Joseph Yaakov Dadoune.

Fresh Light est ainsi, après Barrière protectrice (2017) et Sillons (2017), le troisième volume de cet auteur franco-israélien né en 1975 s’intéressant aux problématiques identitaires, ainsi qu’aux tensions spirituelles et religieuses, mais surtout à la matière même de son art, les traits, les couleurs, les formes, et aux liens entre surface et profondeur.

Célébré notamment pour ses goudrons monumentaux mêlant objets et matières, Joseph Dadoune est un artiste multiple, dessinateur, peintre, vidéaste, performeur, photographe.

IMG_051Dble page

© Joseph Dadoune

Ce nouvel opus est une manière de paradis, la rencontre inattendue de Bram van Velde et de Pierre Bonnard dans un coin de campagne fréquenté par Mark Rothko et Paul Klee.

Fresh Light est la reprise d’un carnet de dessins, un hymne à l’instant, aux formes et aux couleurs vécues comme des puissances spirituelles.

On peut reconnaître des signes de la nature – des cyprès, des joncs, des fleurs -, mais la ressemblance s’efface ici devant la sensation, le goût du proche dans le feu qui le nourrit, son érotique, son énergétique.

IMG_0507Dble page

© Joseph Dadoune

C’est l’esprit des fêtes galantes à travers les siècles, des apothéoses, des assomptions, non des nobles personnages ou des saints, mais des herbes du chemin et des rus de sous-bois.

Le pastel gras utilisé par l’artiste, se prêtant parfaitement par son effet de poudroiement au jeu des métamorphoses ovidiennes, possède une lumière qui ravit l’esprit, comme un rapt.

Nous sommes ici dans un rêve méditerranéen, paysage exceptionnel habité par les dieux, le temps, la mémoire.

IMG_0511Dble page

© Joseph Dadoune

Fresh Light est un carnet de merveilles, une possibilité de dilution du moi dans le soleil en gloire, une méditation en couleurs.

Les flammes en ces territoires d’enchantement sont douces, apaisantes, peuplées de joie.

Voici un chant, un alléluia, une écriture ivre de son génie, une floraison de lettres vivantes.

Tout se passe hic et nunc, dans un moment d’effraction, hors du mal, espace de vérité dans le démonde s’inventant sur papier indien recyclé fabriqué artisanalement.

IMG_0508Dble page

© Joseph Dadoune

Un bain de jouvence.

Un tapis volant matissien.

Un éloge du vivre-ensemble dans un déjeuner sur l’herbe ininterrompu.

Apparaît de façon récurrente le mot WE, interrogeant probablement la place des êtres humains dans une nature de pure exultation.

Au commencement était la jouissance.

IMG_0512Dble page

Yosef Joseph Yaakov Dadoune, Fresh Light, editor and text Donatien Grau, Arnaud Bizalion Editeur, 2020

Joseph Dadoune – site

Arnaud Bizalion Editeur

Couv

Yosef Joseph Yaakov Dadoune est représenté par la galerie Eva Vautier (Nice)

Galerie Eva Vautier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s