La pellicule couleur la plus vendue au monde

The Anonymous Project est une collection de photographies anonymes prenant pour support le Kodachrome, film inversible couleur (diapositive) utilisé en photographie à partir de la fin des années 1930 et dont la production s’est arrêtée en 2009. Son fondateur en est le britannique Lee Shulman, réalisateur de film et passionné de diapositives d’amateur – plus…

Photographie, une ambition française, un entretien avec Michel Poivert, historien de l’art

Ecrire l’histoire des cinquante dernières années de la photographie française est un travail considérable, presque impossible, et pourtant hautement nécessaire, tant les courants et pratiques se sont diversifiés durant cinq décennies. Avec son opus magnum, 50 ans de photographie française. De 1970 à nos jours, publié chez Textuel, l’historien de l’art et commissaire d’exposition Michel…

De l’art de la critique en photographie, par Christian Gattinoni

Depuis plusieurs semaines, je croisais le nom de Christian Gattinoni dans des publications, dans le livre de Marie L Borgia, Rencontres en Amnésie (André Frère Editions, 2019), dans celui de Krystyna Dul, Resonance (Lëtz Arles a.s.b.l. / Centre national de l’audiovisuel (CNA), Luxembourg, 2019), et comme coauteur avec Yannick Vigouroux de l’ouvrage Histoire de la…

Douceurs des Cythères, par Thierry Valencin, photographe

La maquette bien sage des livres de Thierry Valencin cache pourtant de fulgurantes beautés, des trésors de visions outrepassant le strict carcan réaliste. Adepte du noir & blanc argentique, le photographe arlésien aborde le monde avec beaucoup de tendresse, de sensualité, d’érotisme. Ses portraits souvent flous de femmes souvent nues ou jouant avec leurs vêtements…

Elégie pour Natalya, par Pauline Hisbacq, photographe

Photographe très sensible à la période de l’adolescence, Pauline Hisbacq construit son œuvre dans la fascination de ce que représente cet âge intermédiaire, ce hors-temps peut-être. En 2016 paraissait chez September Books, Natalya, livre reprenant des images issues de retransmissions télévisées des Jeux Olympiques de Moscou en 1980, montrant la jeune gymnaste soviétique Natalya Shaposhnikova…

La guerre au Liban vue par un solitaire, Yan Morvan, photographe

1982, c’est le début de l’opération « Paix en Galilée » : à la suite de la tentative d’assassinat de l’ambassadeur israélien à Londres, le Liban est envahi en juin par l’armée israélienne conduite par Ariel Sharon. Beyrouth-Ouest est assiégée. Yasser Arafat, chef de l’OLP, et onze mille combattants partent pour la Tunisie. Bachir Gemayel, chef des milices…

Annie Leibovitz en liberté, les premières années d’une photographe

Un bonheur arrivant rarement seul (Dévotion, de Patti Smith chez Gallimard – critique à venir), je découvre aujourd’hui The early years, d’Annie Leibovitz, soit le premier volume d’une publication au long cours de ses archives, ici consacré aux années 1970-1983. Ce sont des travaux de jeunesse, qui n’ont pas pris une ride, tant ils sont…

Seoul vu des fleurs, par Brigitte Bauer, photographe

Quand on connaît son travail sur l’identité et les interactions familiales, le livre Flowers and Trees de Brigitte Bauer est inattendu. Autoédité, cet ouvrage pensé à Seoul lors d’un voyage professionnel a surgi dans l’urgence d’un témoignage : dire le fragile quand tout désoriente, célébrer la force de la nature lorsque l’omniprésence des édifices érigés par…

Réel et fiction, un rapport de force, par Emilie Traverse, photographe

Très remarqué cet été à Arles, Nuit Blanche, d’Emilie Traverse, est un livre de sensations aiguës, une matière expérimentale très sensuelle obtenue au flash numérique lors d’une nuit hallucinée. Issue des arts plastiques, Emilie Traverse utilise le médium photographique comme un champ d’exploration d’une visibilité filtrée/donnée par la mémoire et l’histoire des images. Nuit Blanche…

Jeunesse, prière de déranger, par Aurore Valade, photographe

Aurore Valade conçoit la photographie comme un objet relationnel, une possibilité de rencontre, une expérience de l’ordre d’une performance, une scène. Dans des mises en scène très élaborées, l’artiste photographie ses personnages avec les objets qui les entourent, s’intéressant moins aux visages qu’à l’ensemble des marchandises qui saturent nos existences et nous dévoilent. Les images…