L’individuel et l’impersonnel, par Annie Ernaux, écrivain

Anna Thomson dans Sue perdue à Manhattan, Amos Kollek, 1997 « Quand je considère l’ensemble de ce journal, je suis frappée par le petit nombre de textes envisagés, portés, modifiés, rarement abandonnés, en quatre décennies. Il me semble que, rassemblés, ils dessinent la matrice d’une autre vie, inconnue à moi-même, sorte de toile abstraite aux lignes…

René et Jean, l’art de la poésie vécue, par Lolita Bourdet, photographe

©Lolita Bourdet « Le temps qui passe, sans repos, va d’un pas si léger emporté avecque lui toutes les belles choses : c’est pour nous avertir de le bien ménager, et de faire des bouquets dans la saison des roses. » (Tristan L’Hermite) Qui est l’un ? Qui est l’autre ? Les objets de l’un ne pourraient-ils appartenir à l’autre ?…

Famille, la belle aventure d’une fiction, par Patrick Taberna, photographe

©Patrick Taberna Quel bonheur que de découvrir l’œuvre photographique de Patrick Taberna, exposée actuellement à Cergy-Pontoise dans le cadre du Festival du Regard. Bernard Plossu écrivait de lui, en postface de son ouvrage Au fil des jours, publié par Actes Sud en 2004 : « Ce que je ressens, en voyant ces images de Patrick Taberna,…