Madame rêve, par Madame, street-artiste

Caroline Perreau, responsable des éditions h’artpon, ne fabrique pas de livres, comme tant d’autres, pressés par les lois du marché, mais des écrins précieux avec et pour les artistes qu’elle aime. Son dernier ouvrage d’orfèvrerie est la première monographie de la street-artiste Madame. Il est intitulé avec malice Madame se livre. C’est un territoire où…

Robert Frank, la dissolution du moi, par Arnaud Claass, essayiste, photographe

L’ouvrage que consacre le théoricien et photographe Arnaud Claass à l’œuvre de Robert Frank, Essai sur Robert Frank (Filigranes Editions, 2018), est un livre important, tant nous peinons à dégager l’auteur du séminal Les Américains, l’ami des écrivains beat, de la seule mythologie de la route. Arnaud Claass explore ici le travail d’un artiste aux recherches…

Sur le fil du rasoir, par Agnès Geoffray, photographe

Que reste-t-il de la réalité observée une fois que les paupières sont fermées ? Cette interrogation fait l’objet d’une travail photographe d’Agnès Geoffray, sur lequel le critique d’art J. Emil Sennewald a posé des mots très justes dans un livre intitulé Before the eye lid’s laid, publiée par les éditions belges La Lettre volée. Agnès Geoffray…

Dada Africa, ou Dada plus que Dada

Il n’est pas improbable que le mouvement Dada, né en 1916 à Zurich au Cabaret Voltaire, soit pourtant bien en avant de nous-même, et que sa déflagration se fasse d’autant plus ressentir aujourd’hui que l’époque s’enfonce dans le conformisme moral, la force motrice de la bêtise, et l’impossibilité de remettre en question son fondement étroitement…

La photographie comme pratique de débordement, par Vincent Delbrouck

Catalogue, du photographe belge Vincent Delbrouck est un livre hybride, parcouru de flux d’images très différentes, porteuses d’une puissance de réveil. Catalogue est un chaosmos, un bateau ivre, une installation baroque, un territoire sauvage et séduisant, éclatant de couleurs et de présences (végétaux, nymphes, villes). Régie par un principe de faux hasard, l’organisation formelle des…

Venus Lipitania, par Gabrielle Wittkop, sainte du scandale

Gabrielle Wittkop est une femme épatante. Morte par suicide à quatre-vingt-deux ans en 2002, son nom doit pourtant être prononcé au présent, tant la force scandaleuse de ses visions d’écrivain semble émaner d’une force de vie considérable, et inaltérable. Auteur du sidérant Le Nécrophile, republié en 2001 par les éditions Verticales (huit autres titres sont…

Eloge de la pudeur adolescente, par Sandra Rocha, photographe

Il y a quelque chose des jeunes femmes de  Marie Laurencin dans les visages et corps graciles des adolescentes dont Sandra Rocha fait le portrait dans un livre très récemment publié aux éditions Filigranes, Dérive des Baigneuses. Il y a quelque chose de Guillaume Apollinaire chez le punk agenouillé sur un ponton de rivière dans…