Du risque de la critique d’art, par Marcel Cohen, écrivain

Kazuo Shigara « Je n’écris pas parce que j’ai quelque chose à dire (si c’était le cas j’écrirais un article ou une tribune libre) mais pour savoir où mes livres me mènent. » (Marcel Cohen) Comment écrire sur une œuvre d’art ? Comment la dire sans la perdre ? Comment préserver en elle sa capacité de bouleversement ? Comment ne…

Les miscellanées de Marcel Cohen, écrivain

« Près du petit temple, l’odeur de terre remuée était on ne peut plus présente mais la tranchée avait été en partie comblée. Des oiseaux picoraient la terre remuée. Ils s’envolèrent à mon approche et tournèrent longtemps face au soleil avant de revenir se poser sur la terre fraîche, rassurés par mon immobilité. » (Voyages à Waïzata,…

Des femmes en mille morceaux, par Michaël Serfaty, photographe, et gynécologue

© Michaël Serfaty « Je ne trahis pas, je témoigne. Je ne révèle pas, je m’insurge. Je ne dévoile pas, je crie. », écrit Michaël Serfaty, gynécologue et photographe. Depuis trente ans, dans un volumineux carnet d’artiste – composé de dessins, de bouts de scotch, de ficelles et de tissus, d’images collées, de menus objets, de tickets…

Raison de la langue et déraisons du coeur, par Lucie Taïeb, romancière et poète

Safe, premier roman de Lucie Taïeb, est un livre construit comme une installation, un champ d’expérimentation formelle. Une traductrice en crise enfermée dans une pièce blanche cherche de façon obsédante à trouver les conditions de sa sécurité, corps biopolitique dont on ne sait vraiment s’il accepte sa servitude ou cherche à s’émanciper. Reprendre corps par…

La mort, lèvres blanches, yeux cavés, Max Jacob supplicié, par Lina Lachgar

On vient d’arrêter Max Jacob, le poète, l’ami de Pablo Picasso, de Jean Cocteau, de Michel Leiris, d’Edmond Jabès, d’André Salmon, l’épistolier inlassable, le fantaisiste, le satiriste, l’esprit libre. A Saint-Benoît-sur-Loire, dont l’abbaye bénédictine est un des hauts lieux de la chrétienté, la Gestapo jubile : on vient de bâillonner la poésie. A Saint-Benoît-sur-Loire, Max Jacob,…

Il n’y a pas de terre promise, par Paol Keineg

Nombreux sont les amis du poète et traducteur Paol Keineg à se demander quel peut bien encore être le lien à la Bretagne d’un homme qui écrivit dès son entrée en littérature deux livres majeurs, Le poème du pays qui a faim (Traces, 1967) et Hommes liges des talus en transe (P. J. Oswald, 1969)….