In lingua veritas, la langue du IIIe Reich, par Victor Klemperer, philologue, et Frédéric Joly, essayiste

J’ai mis plusieurs mois avant d’ouvrir le livre de Frédéric Joly sur le philologue et universitaire romaniste allemand Victor Klemperer, La langue confisquée. J’avais tort, c’est un livre excellent sur un auteur essentiel, ayant avec courage, précision, et obstination, noté durant tout le Troisième Reich, de Dresde où il résidait, le détournement de la langue…

Gabriel Gauny, ouvrier mangeur d’idées, par le philosophe Jacques Rancière

« Ma misérable éducation, rétive par instinct et pauvre de mémoire, laisse courir ses syntaxes séditieuses comme une  bande de vandales poursuivis par la loi. Mais déchirez la superficie de roman pour entrer dans ses pénétrations. Peut-être que vos désirs y rencontreront des amis intérieurs et souriront aux espérances ascétiques, aux lointaines aspirations de notre âme…

Penser avec Fukushima, une urgence, par Michaël Ferrier (1)

Le travail que le romancier et intellectuel Michaël Ferrier effectue à propos de la catastrophe nucléaire ayant eu lieu à Fukushima le 11 mars 2011 est d’une importance considérable. Les actes du colloque intitulé Penser avec Fukushima (Paris, juin 2014), qu’il a codirigé avec Christian Doumet, sont aujourd’hui disponibles, publiés par les éditions nouvelles Cécile…