Lagrasse, histoire mondiale, par Mathieu Riboulet et Patrick Boucheron, écrivains

« La ribouletologie, écrit Patrick Boucheron, est une science récente mais exigeante. Je ne vais pas me faire l’exégète de son œuvre (disons que « je ne ferai pas cela tous les jours »), mais je crois qu’elle est traversée par l’idée que ces déplacements sont des sillons anciens – des cicatrices, en fait – creusés par l’histoire,…

D’une écriture ivre, et brûlante, de l’histoire, par Patrick Boucheron et François Hartog

Contre le présentisme et la tradition devenue mortifère – lorsqu’elle n’est pas réinventée -, les historiens Patrick Boucheron, professeur au Collège de France, et François Hartog, directeur d’études à l’EHESS, ont répondu à l’appel du festival « L’histoire à venir » (Toulouse, mai 2017), en deux conférences passionnantes reprises par les éditions Anacharsis. Comment écrit-on l’histoire ? Qu’attendre…

Dans les ruines de l’Histoire, par Mathieu Pernot, photographe

Album de René Pernot, Syrie, 1926 © Mathieu Pernot « Parmi les motifs qui se sont imposés, il y a notamment celui des rideaux métalliques, qui ont constitué un sujet récurrent que j’ai décliné au fil du voyage. Destinés à fermer l’accès et cacher la vitrine, ils ont littéralement fondu à Mossoul lors des bombardements, ont…

La rue, le crime, le visage, par Stéphane Duroy, photographe

©Stéphane Duroy A soixante-quatorze ans, Stéphane Duroy publie aux Editions Bessard (Paris), Slow Motion, l’un de ses meilleurs livres. Ce n’est pas une monographie léchée, ou un ouvrage de plusieurs kilos destiné à écraser tous les autres, non, c’est un fanzine tiré à un petit nombre d’exemplaires que les plus chanceux se procureront. Imprimé en…

Le lied de l’ange de l’histoire, par Alain Keler, photographe

© Alain Keler / M.Y.O.P. « L’histoire n’est qu’un éternel recommencement. C’est l’Est, d’où je viens. Mais c’est peut-être aussi pareil un peu partout. Sauf que l’Est me sensibilise plus, c’est normal. Un traumatisme ne s’efface pas du jour au lendemain, surtout chez les juifs ! » (Alain Keler) Après le rétrospectif Journal d’un photographe (2018), livre retraçant…

Piero di Cosimo et David, briseurs de barrières, par Alain Jouffroy, poète, essayiste, critique d’art

Simonetta Vespucci, vers 1490, Piero di Cosimo Il n’y aurait pas L’Intervalle sans le formidable exemple d’Alain Jouffroy, son énergie, ses dizaines de monographies, sa façon de constituer des collectifs informels dans le vaste domaine des sens et de l’Externet, sa défense de l’explosante-fixe de la poésie, son individualisme révolutionnaire. L’Atelier contemporain republie aujourd’hui deux…

A l’Est de nulle part, par Fabio Ponzio, photographe

« Le personnel des administrations, les manières et les visages des concierges jusqu’à ceux des directeurs, tous me regardaient comme des paysans parvenus. La police, les services secrets, les fonctionnaires du parti avaient beau être grossiers et contents d’eux, c’étaient encore à moitié des paysans. A force de les dresser, on ne leur avait guère enlevé…

Flaubert et Du Camp en Egypte, par Sylvain Venayre, historien

Maxime Du Camp « Le bazar des esclaves, écrit du Caire le 2 décembre 1849 Gustave Flaubert à sa mère Caroline, a eu nos premières visites. Il faut voir là le mépris qu’on a pour la chair humaine. Le socialisme n’est pas prêt de régner en Egypte. » J’aime beaucoup la collection de poche intitulée Format Passeport…

H, histoire hantée, par Irène Jonas, photographe

 © Irène Jonas – agence révélateur La matière des images d’Irène Jonas, tirages noir et blanc rehaussés à la peinture à l’huile, est particulièrement troublante, comme si le passé n’était pas définitivement fixé, et qu’il pouvait encore parvenir jusque nous par un travail sur la substance même des rectangles de papier en ayant arrêté le…

La faux siffle sur la terre, par Patrik Ourednik, écrivain, ou le mentir vrai du «  Je me souviens »

« Je me souviens que pendant mon voyage en France en soixante-quatorze, je draguais les filles en leur disant : « Je viens de Tchécoslovaquie et j’aimerais faire l’amour avec vous. » Je me souviens que ça marchait : tout d’abord, elles m’interrogeaient sur la situation politique du pays. » Vingt-quatre chapitres, vingt-quatre années d’une vie formée, déformée, encadrée par la…