La rue, le crime, le visage, par Stéphane Duroy, photographe

©Stéphane Duroy A soixante-quatorze ans, Stéphane Duroy publie aux Editions Bessard (Paris), Slow Motion, l’un de ses meilleurs livres. Ce n’est pas une monographie léchée, ou un ouvrage de plusieurs kilos destiné à écraser tous les autres, non, c’est un fanzine tiré à un petit nombre d’exemplaires que les plus chanceux se procureront. Imprimé en…

Mères, filles, sœurs, par Tom Wood, photographe

 Burroughs Gardens Girls, 1986 © Tom Wood. Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la galerie Sit Down « Au sommet de la coupole de l’hôtel de ville de Liverpool se dresse la statue de Minerve, déesse de la sagesse et de la stratégie guerrière, de la musique, de la poésie, de la médecine, du commerce…

La vie populaire, l’art, par Tom Wood, photographe

Quel bonheur, alors que les soucis s’accumulent, que la bêtise ronge les meilleures volontés, que tout perd en substance dans l’océan numérique, d’ouvrir ce matin l’ouvrage de Tom Wood, Termini, publié par GwinZegal. Un malentendu plane sur ce photographe d’origine irlandaise installé en Angleterre : parce qu’il regarde les visages du peuple, son travail serait d’essence…