Oiseaux, symphonie du confinement, par Christophe Maout, photographie

Les confinements furent pour les oiseaux une bénédiction, notamment pour les martinets noirs – à ne pas confondre avec les hirondelles – qu’a pu observer Christophe Maout à partir des fenêtres de son appartement parisien boulevard Voltaire. Son regard, de l’ordre d’un ornithologue autodidacte, est aujourd’hui exposé dans la collection Des oiseaux chez Atelier EXB…