Une sauvage innocence, par Michèle Le Braz, photographe

©Michèle Le Braz C’est grâce à Bernard Plossu, passeur infatigable et ami généreux, que j’ai découvert l’œuvre d’immense sensibilité de Michèle le Braz. Célébrée d’abord pour ses photographies de chevaux, si empathiques, si fraternelles – livre Chevaux du bout du monde aux éditions rennaises Rue des Scribes, 1998 – qu’elles intimident, tant elles témoignent d’une…

Iles nues, par Angélique Boissière, photographe

© Angélique Boissière Comme elles sont belles et gracieuses, les Vénus anadyomènes de la photographe Angélique Boissière. Ce sont des femmes indépendantes, nues et pourtant pudiques. Dans leur regard, pas de défi, ni d’invitation provocatrice, mais une sorte d’absence, de retrait, de méditation calme. Pas de sophistication, elles sont la nature même. © Angélique Boissière…

The possibility of love, par Raymond Meeks, photographe

© Raymond Meeks La couverture, très belle – des ruines, un visage ensommeillé, une cascade de vers -, est un collage inspiré d’un texte de Nick Cave, Rings of saturn. Le ton est donné, c’est une voix chaude d’élégance, intérieure, profonde. Nous sommes ici dans un territoire intermédiaire, entre document poétique et rêve éveillé. ©…

Comme un rêve de pierre, par Thierry Dumont, photographe

« Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre, / Et mon sein, où chacun s’est meurtri tour à tour, / Est fait pour inspirer au poète un amour / Eternel et muet ainsi que la matière. » (Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal, poème La Beauté) Inventeur de l’érotisme photographique pariétal, Thierry Dumont a…

La pesanteur et la grâce, par Mariken Wessels, photographe, plasticienne (4)

C’est une recherche plastique magnifique sur la pesanteur et la grâce. Un modèle prénommé – may be – Rebecca aux formes voluptueuses, une jeune femme très ronde que la Hollandaise Mariken Wessels appelle Miss Cox. Sur le mur de l’atelier des images punaisées, des captures d’écran, une peinture de Lucian Freud, la Vénus gravettienne, des…

Ecce homo, par Monika Macdonald, photographe

Des enveloppes, des peaux, des coques, des coquilles, des écorces. Hulls peut signifier tout cela, qui est aussi un livre de la Suédoise Monika Macdonald publié chez André Frère. Hulls, travail sur les contours du masculin, est superbe, parce qu’il regarde ses modèles, des corps et visages anonymes, avec toute la force de la tradition…

Libertés du modèle, par Jean-Claude Bélégou, photographe

En ces temps hautement troublés, les correspondances numériques sont abondantes. Je reçois des textes, des propositions, des maximes, des idées. Le photographe Jean-Claude Bélégou – présenté régulièrement dans L’Intervalle – m’envoie quelques notes au sujet du thème fécond de l’artiste et son modèle. Ses réflexions sont riches, précieuses, je lui propose de les publier dans…

Fabien Dettori, la photographie comme enluminure

Toute l’œuvre de Fabien Dettori est un hymne au corps féminin et au simple, d’une main touchant une cheville, d’un bouquet de fleurs séchées, de trois pommes posant sur la table comme un trio de nymphes. Son art est de profonde communication, n’envisageant que des interactions fondamentales, entre un corps et un tissu, entre une…

Fanny Ardant est punk, par Jean-François Robert, photographe portraitiste

Maître du portrait en photographie, Jean-François Robert, employé par les plus grands titres de presse, diffusé dans le monde entier, a trouvé dans le face à face avec son modèle l’occasion d’un instant de vérité, trouant le temps d’une séance de pose la fausseté de l’ordre social et publicitaire imposant à chacun de porter un…

L’aventure d’une obsession, par Anton Delsol, photographe

Il y a chez le photographe bordelais Anton Delsol la persistance d’une obsession pour le corps féminin, ses états de grâce, ses métamorphoses, sa monstruosité possible. Croix sans amour est son troisième fanzine en quelques mois. C’est une nouvelle fois la rencontre avec un modèle s’offrant sans retenue à son objectif, s’exhibant, prenant possession, yeux…

Claudie Hunzinger, écrivain, et Isabelle Mège, modèle, vivre le nu

« Je suis le lièvre. Je suis la bécasse. Je suis le cerf. » On trouve dans la revue de Gilbert Moreau, Les Moments littéraires, des articles qu’on ne lirait nulle part ailleurs, des dossiers consacrés à des écrivains échappant le plus souvent aux radars germanopratins (Fabienne Jacob, Lydia Flem, Jocelyne François), l’affirmation d’une ligne…

La nuit remue, par Anton Delsol, photographe

Une femme pleure, son visage est ravagé par les larmes qui sont comme des coulées d’acide. Une femme sourit du plus profond de son être. Ce qui s’exprime ici est-il de souffrance ou de jouissance ? Les deux peut-être, sûrement. Poursuivant ses recherches sur les différents états du corps féminin, Anton Delsol explore sa relation…