Denis Diderot, hardi mélangeur

« Pourquoi ne pas l’avoir gardée ? Elle était faite à moi ; j’étais faite à elle. Elle moulait tous les plus de mon corps sans le gêner. J’étai pittoresque et beau. L’autre, raide, empesée, me mannequine. » (Denis Diderot, Regrets sur ma vieille robe de chambre, 1769) J’aime imaginer Diderot en Jean de La Fontaine, dont le philosophe…

Brother Foucault, par Philippe Artières, historien mythographe

©Philippe Artières A force d’admirer, à force d’étudier, à force de s’approcher de l’objet de sa recherche, devient-on l’autre ? De façon magistrale, l’historien des idées Philippe Artières pose la question en une vingtaine de photographies, publiées à Cherbourg par le centre d’art Le Point du Jour, à propos de Michel Foucault, qu’il n’a cessé de…

Matières de Grèce et des images, par Jean-Christophe Bailly, philosophe

Waldemar Deonna « L’oubli fait partie du souvenir et le conserve comme une couche protectrice qui saute dès qu’on revient sur place. Sans cette couche protectrice les souvenirs se toucheraient et ce serait comme devenir fou. » Quel plaisir que de voyager en Grèce avec Jean-Christophe Bailly, dont les carnets et autres textes hellènes paraissent chez Arléa,…

Autoportait dans l’atelier, par Giorgio Agamben, philosophe

Autoportrait (près du Golgotha), 1896, Paul Gauguin, huile sur toile, Museu de Arte de Sao Paulo Assis Chateaubriand « Un crabe qui tient un papillon en l’air au-dessus de lui entre ses pinces. » Autoportrait dans l’atelier est l’un des plus beaux livres du philosophe Giorgio Agamben, peut-être son plus beau. Il s’agit d’un autoportrait intellectuel, bâti…

Cioran, Tintin de la philosophie, par Patrice Reytier, illustrateur

« Qui n’a pas la chance d’être un monstre, dans n’importe quel domaine, y compris la sainteté, ne mérite pas qu’on le prenne en considération. » (Emil Cioran) Flâner à Paris avec Cioran, ça vous dit ? Le voici en dessin (Patrice Reytier) dans un livre de format italien, dans un style ligne claire, marchant et soliloquant. Voici…

Habiter la Terre, une méditation de Pascal David, philosophe

« Avis préliminaire au lecteur : tout ce qui se trouve dit ici de l’écologie, même avec un recul critique, n’est jamais dit contre elle mais toujours pour elle, ou en sa faveur. » L’écologie peut-elle échapper à l’omnipotence de la technique ? En pensant la nature comme environnement ou écosystème, l’homme a-t-il renoncé à véritablement l’habiter ? Ces questions…

Clitoris et pensée, par Catherine Malabou, philosophe

« Le clitoris est une pierre minuscule logée en secret dans la grande chaussure de l’imaginaire sexuel. » La publication d’un livre de Catherine Malabou, philosophe de la plasticité (L’Avenir de Hegel, Le Change Heidegger, Changer de différence, Métamorphoses de l’intelligence) est toujours un événement. Après Sois mon corps, coécrit avec Judith Butler (Bayard, 2010), la professeur…

De l’inconscient machinique, par  Frédéric Dupré, dessinateur

J’ai découvert le travail artistique de Frédéric Dupré grâce à Serge Airoldi, auteur notamment d’une très belle réflexion sur les couleurs avec Rose Hanoï (Arléa, 2017). S’il fallait s’approcher par cercles concentriques critiques et comparaisons de cette œuvre graphique vertigineuse, borgésienne peut-être, j’envisagerais la rencontre dans une camera obscura de Piranese et du peintre russe…

Penser la métamorphose avec Kafka, par Léa Veinstein, chercheuse, écrivain

Comprendre comment l’œuvre d’un écrivain tel que Kafka modifie, inquiète, inspire la philosophie, tel est le sujet de réflexion de Léa Veinstein dans Les philosophes lisent Kafka. Benjamin, Arendt, Anders, Adorno (Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme, 2019), qui fut d’abord l’objet d’une thèse soutenue à l’université de Strasbourg. Lisant, avec ferveur, Kafka…

Eloge du corps vivant, par Bernard Andrieu, philosophe (2)

Philosophe et professeur de Staps à l’université Paris-Descartes/Université de Paris, Bernard Andrieu élabore une pensée parmi les plus stimulantes qui soient, proposant une réflexion d’ampleur sur le lien entre le corps vivant et la conscience que peut en avoir le corps vécu. Le chercheur appelle ainsi émersiologie l’éveil du corps vécu par l’intelligence du corps…

Eloge du corps vivant, par Bernard Andrieu, philosophe (1)

Philosophe et professeur de Staps à l’université Paris-Descartes/Université de Paris, Bernard Andrieu élabore une pensée parmi les plus stimulantes qui soient, proposant une réflexion d’ampleur sur le lien entre le corps vivant et la conscience que peut en avoir le corps vécu. Le chercheur appelle ainsi émersiologie l’éveil du corps vécu par l’intelligence du corps…

Art et liturgie à l’âge de la religion capitaliste, par Giorgio Agamben

« Après des années passées à lire, à écrire, à étudier, il arrive parfois qu’on parvienne à comprendre ce qui constitue notre manière spéciale – si elle existe – de procéder dans la pensée et dans la recherche. Il s’agit dans mon cas, de percevoir ce que Feuerbach appelait la « capacité de développement »…