Du tohu-bohu originel, par Eric Bourret, photographe

©Eric Bourret Les photographies d’Eric Bourret relèvent d’une expérience de désorientation majeure. La raison bascule, est-on encore sur Terre ? Est-on certain de voir ce que l’on voit ? L’infiniment petit est-il déjà l’infiniment grand, ou l’inverse ? Poursuivant l’histoire des recherches romantiques concernant la notion de sublime – aux marges de la terreur -, le photographe-marcheur donne…

Terres, l’inconnaissable, par Eric Bourret, photographe

Quand il marche, Eric Bourret photographie les terres, les roches, les broussailles, comme s’il s’agissait de cosmos. Dans l’apparent chaos de ce qui apparaît, l’artiste isole par son cadre des organisations formelles à la fois mystérieuses et, dans leur logique propre, de grande cohérence. La raison humaine n’est pas équipée pour comprendre la fine nécessité…