Trump joue du basson, la NRF, revue nécessaire

Je ne prends pas le temps de rendre compte systématiquement des parutions de La NRF, La Nouvelle Revue Française, dirigée avec beaucoup de brio chez Gallimard par Michel Crépu. J’ai mille excuses, mais, bien entendu, j’ai tort. Voici donc réunis sur ma table de travail les quatre derniers numéros (n°634 à 637), couvrant une période…

Art et liturgie à l’âge de la religion capitaliste, par Giorgio Agamben

« Après des années passées à lire, à écrire, à étudier, il arrive parfois qu’on parvienne à comprendre ce qui constitue notre manière spéciale – si elle existe – de procéder dans la pensée et dans la recherche. Il s’agit dans mon cas, de percevoir ce que Feuerbach appelait la « capacité de développement »…

Passer par la perdition, se retrouver, créer, par Georges Hentschel, photographe

  Représenté par la galerie Agathe Gaillard (Paris), le jeune photographe d’origine italienne et allemande Georges Hentschel m’intriguait par ses images très noires, semblant surgir d’un fond d’inconnaissable, de sensations brutes et de merveille. Ce que j’avais lu de lui me plaisait en imaginant qu’il s’agissait de ses propres mots : « Il photographie l’errance, la mort, l’humain,…

Robert Frank, la dissolution du moi, par Arnaud Claass, essayiste, photographe

L’ouvrage que consacre le théoricien et photographe Arnaud Claass à l’œuvre de Robert Frank, Essai sur Robert Frank (Filigranes Editions, 2018), est un livre important, tant nous peinons à dégager l’auteur du séminal Les Américains, l’ami des écrivains beat, de la seule mythologie de la route. Arnaud Claass explore ici le travail d’un artiste aux recherches…

Le scandale de la beauté, par Jean-François Bauret, photographe

« L’homme était de très haute taille, une allure fluide, et prêt à se rompre peut-être. Un visage qui, dans son attention aux êtres et aux choses, se mettait à hauteur d’écoute, un peu à la façon dont on écoute à la porte invisible. Paradoxalement, il avait l’air distrait à même la plus haute puissance d’imprégnation….

Eric Dupont, galeriste d’art, et Wanderer enthousiaste

La vaste culture, quand on est galeriste, n’est pas une coquetterie, mais la substance même d’un travail de vision : être capable de voir ce qui ne se voit pas, ou pas encore. Le contemporain est  interpellé personnellement par les lumières tentant de percer les ténèbres que nous confondons avec le jour. Il est donc dans…

Le tremblement en photographie, une morale, par Caroline Bénichou, auteure, commissaire d’exposition

En conversant avec Caroline Bénichou, j’ai souhaité revenir sur un événement majeur actuellement en cours au Musée du Botanique de Bruxelles, l’exposition Eyes Wild Open (catalogue éponyme chez André Frère), montée par Marie Sordat. Consacrée à l’histoire de « la photographie qui tremble », cette exposition révèle que, loin de n’être qu’une révolte contre les pères (Cartier-Bresson…

Lolita, femme fatale, par Guillaume de Sardes, photographe, écrivain

Essayiste (Nijinski. Sa vie, son geste, sa pensée, 2006) romancier (Le Nil est froid, 2009, Le Dédain, 2012, L’Eden la nuit, 2017), Guillaume de Sardes se situe aussi dans la tradition française des écrivains-photographes. Pour sa dernière programmation, Jean-Luc Monterosso lui offre le bel espace de la MEP (Maison Européenne de la Photographie, Paris) afin…

Le plaisir de la photofiction, par Eric Marty, romancier

Pour l’essayiste, universitaire et romancier Eric Marty, la photographie joue le rôle d’un déclencheur fictionnel, ainsi l’œuvre d’espaces, de roches et de mystères de Jean-Jacques Gonzales, artiste fasciné par la dimension primitive d’une écriture de lumière révélant tout un monde d’empreintes, de traces, de signes minéraux. En préambule de son récit, L’invasion du désert (dix…