De la vie limbique, une année de Masterclass par Diana Lui, photographe

Après la publication en septembre 2021 du premier collectif Punctum, projet éditorial guidé par Diana Lui rassemblant des travaux photographiques d’étudiants inscrits dans le cadre du programme de mentorat artistique Masterclass – Carline Bourdelas, Nadia Bouzguenda, Françoise Evenou, Karin Fellinger, Anita Hélène -, paraît aujourd’hui un second volume tout aussi passionnant, bénéficiant comme la première…

La littérature sans fard, par Annie Ernaux, écrivain

L’île des morts, 1886, Arnold Böcklin « J’ai retrouvé une lettre de P. dans un dossier de factures datant des années quatre-vingt. Une grande feuille blanche pliée en quatre, avec des taches de sperme qui avaient durci le papier, lui donnant une contexture transparente et granuleuse. Il y avait seulement écrit, en haut, à droite, Paris,…

La palette est déjà l’horizon, par Fabien Dettori, peintre

©Fabien Dettori La palette est déjà l’horizon. A plusieurs reprises, Roland Barthes, qui aurait souhaité être peintre, écrivit dans une formule aussi limpide que sibylline : « Nicolas de Staël est dans 3cm2 de Cézanne. » Il n’est pas improbable que Fabien Dettori, artiste des grâces féminines et des épiphanies de la matière, ait radicalisé cette proposition, puisqu’en…

Virvoucher, imiter les mouches, par Léa Bismuth, auteure, et Nicolas Boulard, artiste

Retournement de situation, Impression à encre pigmentaire sur papier coton, encadrée, 40 x 30 cm, 2008 © Nicolas Boulard « Dans Théorie de la démarche [1833], Balzac écrit : ‘Virvoucher exprime l’action d’aller et de venir, de tourner autour de quelqu’un, de toucher à tout, de se lever, de se rasseoir, de bourdonner, de tatillonner ; virvoucher, c’est…

Chine, fantasme littéraire, par Jean-Michel Lou, écrivain

« Le lieu de mon écriture est ce vide que le chinois non su a creusé dans la langue française. Toutes mes phrases se dirigent vers le chinois muet, vers la Chine maternelle refusée. » Qu’est-ce que le fantasme Chine pour Jean-Michel Lou, né d’une mère chinoise ne lui ayant pas transmis sa langue, et…

Le futur immédiat, par Philippe Sollers, écrivain

Je pense souvent à cette phrase que m’a confiée un jour Catherine Millot : « Philippe Sollers est quelqu’un qui rend libre. » Lisant l’auteur des Folies françaises depuis mes quinze ans, ayant en outre découvert par la suite la plupart des numéros des revues Tel Quel et L’Infini, je ne peux que souscrire à un tel jugement,…

Esprit, es-tu là ? De la mort dans les photographies de Nan Goldin et Julia Margaret Cameron, par Marwan T. Assaf, chercheur

© Nan Goldin La photographie est-elle l’art funéraire de la modernité ? Que reste-t-il de la présence du disparu dans le rectangle de papier le représentant ? Que devient son aura ? © Victoria & Albert Museum (London) Marwan T. Assaf, collectionneur, chercheur en art et commissaire d’exposition, pose la question en étudiant conjointement, pour un très beau…

Suspendre le jugement moral, par Annie Ernaux, écrivain

« Quand j’étais enfant, le luxe, c’était pour moi les manteaux de fourrure, les robes longues et les villas au bord de la mer. Plus tard, j’ai cru que c’était de mener une vie d’intellectuel. Il se semble maintenant que c’est aussi de pouvoir vivre une passion pour un homme ou une femme. » Exposer une passion…

Maurice Blanchot et le chant des sirènes, par Tiphaine Le Gall, écrivain (2)

  La rentrée littéraire est peu exaltante, atone, déprimante, masquée. Heureusement, il y a le premier livre de Tiphaine Le Gall, Une ombre qui marche (éditions de L’Arbre vengeur), dont j »ai écrit hier tout le bien que j’en pense. Pressentant des parentés entre cet ouvrage et Le livre à venir de Maurice Blanchot (1959), j’ai…

L’amour des lettres, par Frédéric Berthet, romancier, épistolier

« Si je ne dormais pas, quels romans n’écrirais-je pas. D’où l’insomnie. » (Frédéric Berthet, 31 janvier 1978) J’avais besoin d’intelligence, de style, de vraie-fausse désinvolture, d’une vie habitée par la nécessité de l’écriture. J’avais besoin de Frédéric Berthet (1954-2003), de me souvenir de ses livres (Simple journée d’été – présenté récemment dans L’Intervalle -,…