Os principios da fotografia, livre pour l’aimée, par David-Alexandre Guéniot

©Patrica Almeida/Daivd-Alexandre Guéniot

« Malgré la mécanique, la photographie n’apporte pas de preuve. Elle crée un fantasme de vérité. Une vérité fantôme. » (David-Alexandre Guériot)

Ouvrage de réflexion sur la photographie, Le Livre de Patricia, de David-Alexandre Guériot, est un hommage à sa chère épouse décédée en 2017 – tous deux ont fondé en 2011 les éditions portugaises Ghost -, dont les travaux majeurs les plus récents portaient notamment sur les usages de l’image.

Patricia Almeida avait prévu d’écrire une Histoire personnelle de la photographie, projet que son mari accomplit aujourd’hui avec ce petit livre au format d’un poche, dense en nombre de pages et documents divers (environ deux cents reproduction).

©Patrica Almeida/Daivd-Alexandre Guéniot

Quel type de sépulture choisir pour une personne aimée ?

Quelle forme ? Quelle matière ? Quelle urne ? Quels choix musicaux ? Quels textes lire ?

Pour honorer sa compagne, David-Alexandre Guéniot a composé un livre lui ressemblant.

Et quelle photographie poser sur le cercueil au moment de l’ultime cérémonie ?

Les images colligées dans Le Livre de Patricia relèvent du registre scientifique et de la fiction, du domaine documentaire et de la prestidigitation/manipulation.

©Patrica Almeida/Daivd-Alexandre Guéniot

On y trouve un culte au soleil, des réflexions sur les principes optiques, des moments familiaux.

David-Alexandre Guéniot ouvre l’ordinateur de sa femme, lit ses notes, voit les images qu’elle avait sélectionnées, et prolonge sa recherche, pour une part barthésienne.

Voici Proust, barbu et méconnaissable, photographié sur son lit de mort par Man Ray à la demande de Jean Cocteau.  

Qu’est-ce qu’une tête ? n’a cessé de se demander Giacometti.

Œuvre de deuil, Le Livre de Patricia est aussi une sorte d’entreprise de résurrection, par fragments, de l’aimée, que l’on devine en transparence dans une flamme, une peinture romaine, une capture d’écran, un condamné à mort

©Patrica Almeida/Daivd-Alexandre Guéniot

Il y a des photogrammes (Laura Palmer/Twin Peaks/Patricia), les beaux portraits de l’auteure, des ombres métaphorisant le royaume qui désormais l’accueille.

Et des phrases extraordinaires : « Nous savons que tu n’existes plus et nous sentons, en même temps, que tu es encore. Ton essence a comme succédé à ton existence. »

Une main fouille la terre, le Narcisse du Caravage contemple son reflet, dont il est tombé éperdument amoureux, Patricia est une image mobile, multiple, impossible à circonscrire d’un seul regard.

Scènes de voyages, mariage, sourires, amorces de fiction, souvenirs beaux et douloureux.

©Patrica Almeida/Daivd-Alexandre Guéniot

Larmes et pudeur.

« Le jour de notre rencontre, j’ai eu cette vision dont je ne lui ai jamais parlé. Au détour d’un mouvement de tête et du balayement des projecteurs de la discothèque, la lumière s’était arrêtée à la ligne de ses sourcils, ses cavités oculaires assombries, son visage s’était couvert d’une tête de mort. »

Des traces, des empreintes, des repères, de simples objets.

Des images fantômes.

L’incompréhensible disparition.

Un immense point d’interrogation sur le visage d’une femme si belle et souriante.

©Patrica Almeida/Daivd-Alexandre Guéniot

Quelle sera, photographe, ta dernière image ?

Quel sera, mon amour, ton dernier mot ?

David Alexandre Guéniot a eu la force de construire un très beau sarcophage afin de permettre à son épouse de voyager dans l’invisible le plus longtemps et sereinement possible, mais aussi à leur fils Gustavo de comprendre qui était sa mère.

« Une image d’elle qui serait la somme et la synthèse de toutes les images d’elle. »

David-Alexandre Guéniot, Le Livre de Patricia, graphisme Léo Favier, Editions Ghost/Editions Loco, 2022, 304 pages

©Patrica Almeida/Daivd-Alexandre Guéniot

http://www.patriciaalmeida.com/

https://www.editionsloco.com/Le-livre-de-Patricia

https://ghost.pt/O-Livro-da-Patricia

https://www.leslibraires.fr/livre/21394012-le-livre-de-patricia-david-alexandre-gueniot-loco?affiliate=intervalle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s