Le parti pris des paysages, par Beatrix von Conta, photographe

Glissement de terrain est un titre qui m’enchante, parce qu’il me fait penser à celui du film d’Alain Robbe-Grillet, Glissements progressifs du plaisir (1974), œuvre librement inspirée de La Sorcière de Jules Michelet (1862) mettant en scène une succession de décalages, rapprochant la réalité des fantasmes, et qu’il appartient au vocabulaire des géographes. Entre observation…

Passer par la perdition, se retrouver, créer, par Georges Hentschel, photographe

  Représenté par la galerie Agathe Gaillard (Paris), le jeune photographe d’origine italienne et allemande Georges Hentschel m’intriguait par ses images très noires, semblant surgir d’un fond d’inconnaissable, de sensations brutes et de merveille. Ce que j’avais lu de lui me plaisait en imaginant qu’il s’agissait de ses propres mots : « Il photographie l’errance, la mort, l’humain,…

Les noces de la réalité et du mystère, par Adrien Boyer, photographe

Ordonnateur de chaos, telle est la définition traditionnelle de l’artiste que pourrait incarner Adrien Boyer. A la façon d’un musicien, le photographe porté par la galerie Clémentine de la Féronnière (Paris) révèle, en assemblant de façon très subtile les différents éléments se trouvant dans son champ visuel, la structure autonome, quasi invisible, d’une réalité que…

Les liens d’attachement, par Marc Tallec, éditeur, photographe

Cofondateur des ateliers d’impression OOBLIK et de la structure OHM Editions, où est notamment publié le livre d’Arnaud Brihay, Passager (présenté dans L’Intervalle), Marc Tallec est aussi photographe. Le livre qu’il m’a confié, ONKOS, est rare et bouleversant. Composé de photographies faites au téléphone portable, dans un hôpital, durant le dernier mois de vie de…

Depuis la décomposition des choses et des valeurs,  Georges Bataille en majesté, par Georges Didi-Huberman et Léa Bismuth

« L’art, pourrait-on dire très sommairement, existait pour Bataille de deux façons au moins (qui peuvent s’ignorer mais qui peuvent, aussi, former une seule et même inextricable contradiction) : il peut être stase ou extase, objet ou mouvement, institution ou ligne de fuite, monument ou déterritorialité. » Georges Bataille fait partie de ces auteurs qu’on ne cesse de…

Vers l’apaisement, par Alexandre Arminjon, photographe

J’ai rencontré le travail d’Alexandre Arminjon par l’intermédiaire de Fiona Sanjabi, directrice de la galerie parisienne Agathe Gaillard. Aucune publication de prestige, juste quelques informations glanées çà et là, mais la sensation immédiate d’une puissance de regard à accompagner, questionner. Par la photographie abordée dans toute son exigence, Alexandre Arminjon, qui fut l’assistant de Claude…

Benvenuti a Scampia, banlieue de Naples,  par Davide Cerullo, écrivain, photographe

« C’est ce rôle de passeur d’humanité qu’incarne Davide à Scampia, et les photos qui naissent et témoignent de son action s’inscrivent dans une vision fort proche de celle (de Pasolini), car elles affirment qu’il y a là des trésors de beauté, d’espérance, de générosité, prêts à s’épanouir. » (Ernest Pignon-Ernest) A Scampia, quartier très populaire de…

Eric Dupont, galeriste d’art, et Wanderer enthousiaste

La vaste culture, quand on est galeriste, n’est pas une coquetterie, mais la substance même d’un travail de vision : être capable de voir ce qui ne se voit pas, ou pas encore. Le contemporain est  interpellé personnellement par les lumières tentant de percer les ténèbres que nous confondons avec le jour. Il est donc dans…