Une femme disparaît, par Benoît Méjean, photographe

©Benoît Méjean « l’appartement est bien rangé, aucun désordre apparent » C’est un livre sur lequel il ne faut pas poser trop de mots, parce qu’il fonctionne par ellipses et fragments noirs, mais surtout parce que la vérité y est une brûlure toujours active. Après le suicide de sa sœur aînée en décembre 2014, Benoît Méjean n’est…

Libertés d’une fratrie, par Julia Gat, photographe

©Julia Gat « Quand j’avais dix ans, je me suis promis de ne jamais oublier comment l’enfant voit le monde : tout est nouveau, l’imagination se mêle à la réalité et l’inconnu est passionnant. » (Julia Gat) Khamsa signifie en arabe « cinq ». Prononcé trois fois – titre du livre publié chez Actes Sud, dans la belle collection 48…

L’élégance d’une mère aimant le rouge, par Colette Pourroy, photographe

Après Au clair de son ombre (série Père, 2013), Sur les rives de soi (série Couple, 2014) et Eve Réincarnée (série Sœur, 2017), Colette Pourroy poursuit avec Rouge était sa couleur (André Frère Editions) son travail sur la mémoire familiale et les interactions intimes. Son dernier volume est un hommage à sa mère en vingt-neuf…

La beauté de l’invisible, par Adina Ionescu-Muscel, photographe

C’est le genre d’ouvrage qui m’enchante, un livre d’artiste très confidentiel, un geste pour rien, pour tout, une petite boule de feu invisible. Il s’agit de Getting the extra beating heart of my chest, d’Adina Ionescu-Muscel. Il est de format carré comme un 45 tours et s’effeuille comme on cligne des paupières, ou bat les…