Istanbul, la marche, la mélancolie, le peuple, par Thierry Clech, photographe

©Thierry Clech Photographe d’atmosphères et de hautes solitudes, Thierry Clech, dont j’ai déjà chroniqué le livre paru chez Kehrer Verlag en 2020, Indian Light (article du 29 mars 2021), est un artiste travaillant uniquement au noir & blanc argentique. De 2003 à 2019, ses pas l’ont mené à plusieurs reprises dans la capitale politique et…

Inde, de feu, de veille et de sommeil, par Thierry Clech, photographe

© Thierry Clech « On ne sait trop si ce pays émane d’un rêve ou d’un cauchemar, écrit Thierry Clech, si on y veille ou y sommeille, au point de se persuader d’avoir vu ce qui pourtant n’est pas, ou de s’imaginer victime d’une berlue face au concret surgissement des horreurs et loufoqueries indiennes. » Thierry Clech…