La joie comme profondeur, par Jean Ferrero, photographe, collectionneur

Man Ray © Jean Ferrero « Il y a des adultes qui jamais n’ont été des enfants. » (Jacques Prévert, Spectacle, Gallimard, 1951) La quatrième de couverture claque comme une gifle donnée à notre époque mortifère : « Jean Ferrero, né en 1931, aura fait tous les métiers. Tour à tour haltérophile, modèle nu aux arts décoratifs, photographe professionnel,…

Cicéron et la cause de la liberté, par Stefan Zweig, écrivain en exil

« Le plus sage qu’un homme intelligent et pas très courageux puisse faire lorsqu’il en rencontre un plus fort que lui, c’est de l’éviter et d’attendre sans honte le moment où la voie redevient libre. » Peut-être. Publié en français en 2013, soixante-quinze ans après son élaboration, dans le volume Romans, nouvelles et récits de Stefan Zweig…

D’une politique des pleurs à l’époque de la Rome antique, par Sarah Rey, historienne

Vous vous souvenez peut-être du superbe livre de Jean-Loup Charvet, L’éloquence des larmes, publié en 2000 chez Desclée de Brouwer, qui était une réflexion testamentaire (son auteur, artiste lyrique, contre-ténor, est mort à 37 ans) sur le pouvoir des pleurs à l’époque baroque, « calligraphie de l’âme ». S’intéressant également à la fonction des larmes, Sarah Rey,…

J’aime à me rouler dans le paysage, conversation avec le photographe Gérard Rondeau

Vous participez actuellement à l’exposition Dans l’atelier. L’artiste photographié, d’Ingres à Jeff Koons, au Petit Palais. Vous y montrez des images de Louise Bourgeois à New York, Gilbert & George à Londres, ainsi que de Paul Rebeyrolle à Boudreville. Pourquoi avoir choisi précisément ces images-là parmi l’ensemble de vos travaux ? Photographie-t-on de la même façon…