Chienne de Terre ? Non, Terre de chiens, par Cédric Ballarati, photographe

Dans A Dog’s Purpose (Mes vies de chien, 2017), film à la structure palindromatique, le réalisateur américain Lasse Hallström imagine l’âme d’un chien ne cessant de se réincarner en chiens de races différentes (berger allemand, golden retriever, labrador, petit chien de compagnie…) jusqu’à retrouver son maître sous la forme d’un ultime représentant de la gent…

Penser la métamorphose avec Kafka, par Léa Veinstein, chercheuse, écrivain

Comprendre comment l’œuvre d’un écrivain tel que Kafka modifie, inquiète, inspire la philosophie, tel est le sujet de réflexion de Léa Veinstein dans Les philosophes lisent Kafka. Benjamin, Arendt, Anders, Adorno (Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme, 2019), qui fut d’abord l’objet d’une thèse soutenue à l’université de Strasbourg. Lisant, avec ferveur, Kafka…

Rendre vivante la peinture, Pierre Bonnard au jour le jour

Pierre Bonnard se servait de ses agendas comme carnets de croquis, reprenant inlassablement les mêmes motifs, son épouse Marthe, les détails de son corps, son propre visage, leur chien. Il est possible aujourd’hui de les admirer dans une belle édition pensée conjointement par L’Atelier contemporain (Strasbourg), le Musée Bonnard (Le Cannet) et la Bibliothèque nationale…

La folie d’écriture de Véronique Bergen

Qu’elle écrive dans des revues ou dans des genres littéraires de toutes sortes, la production textuelle de Véronique Bergen est impressionnante. Membre depuis février 2018 de l’Académie Royale de Belgique, Véronique Bergen n’en est pas devenue pour autant une assise, son feu de création et de révolte étant inentamé. A l’occasion de la réédition de…

La drôlerie de l’humaine condition, par Richard Kalvar, photographe

Né à Brooklyn en 1944, installé à Paris, Richard Kalvar, cofondateur en 1972 de l’agence Viva, intègre en 1975 l’agence Magnum. Son travail est étonnant, drôle, profondément humain sans mièvrerie. Abusivement assimilé au mouvement de la street photography, Richard Kalvar pose sur le monde un regard facétieux, plus proche de la mise en scène que…

Prends garde, ô vagabond, par Jim Harrison

Acheter L’Eclipse de lune de Davenport sur le site leslibraires.fr On peut difficilement tricher avec la poésie. Se perçoit immédiatement s’il s’agit de l’œuvre d’une vie, ou non. Morceaux de vide, écorces flottantes, peaux de jaguars tachetés, les poèmes de Jim Harrison sont des petites évidences interrogatives. Pratiquant assidûment le zen, après avoir été « étouffé…