1010, un monstre à dix têtes dans la gare du Midi

Voici une nouvelle fois un livre enthousiasmant venu de Belgique. Un livre ? Plutôt un recueil d’images, un éventail poétique, un trip post-punk. Un objet de haute tension et de basse intensité, comme une guerre sourde menée contre la mainmise sur les apparences par les appareils du formatage visuel déployés à l’échelle mondiale. Des apparences ouvrant…

Photographier, c’est avoir mal aux autres, par Jean-Marc Chapa, punk à chien

Jean-Marc Chapa est un photographe dont la pulsion de vie est considérable. Attentif aux plus humbles, aux plus précaires, et à l’ensemble de l’humaine condition, son travail se déploie en toute indépendance, tentant de saisir ce qui subsiste en chacun d’une énergie indemne malgré la violence d’une mondialisation transformant les êtres en déchets. Il y…

Christopher de Béthune, la photographie comme un vol de pigeon

Jusqu’où ne s’arrêtera pas le photographe belge Christopher de Béthune ? Son dernier livre publié, Skin like winter, radicalise encore un peu plus les lignes esthétiques de ses précédents ouvrages, Pale Tales (2015), Night Ride (2015), Outland (2016), Ill Street Blues (2016), Knights in white satin (2017) et quelques autres pépites noires autopubliées. Qu’est-ce qu’un acte…

A mon seul désir, par le photographe Christopher de Béthune

Knights in white satin, de Christopher de Béthune, est un livre de nuits et d’aubes, de solitude, d’amour et de dérives urbaines. Ecrit en lettres gothiques, le titre de ce beau livre d’expériences en noir et blanc trashé laisse augurer tout un monde de ruines et de d’éblouissements, de nudités rugueuses et de superbes combats….

Les fantômes de Christopher de Bethune, photographe adulescent

Nourri de culture visuelle (cinéma/photographie), de rock alternatif, et de fanzines, Christopher de Bethune est un photographe foudroyant. Que ses images soient précisément cadrées ou prises à l’instinct de la volée, y éclate une vision parfaitement cohérente, faite de noirceur, de mélancolie, et de désir pour le monde parcouru comme on s’invite dans un territoire…