1010, un monstre à dix têtes dans la gare du Midi

1010_thomasmarchal
© Thomas Marchal

Voici une nouvelle fois un livre enthousiasmant venu de Belgique.

Un livre ? Plutôt un recueil d’images, un éventail poétique, un trip post-punk.

Un objet de haute tension et de basse intensité, comme une guerre sourde menée contre la mainmise sur les apparences par les appareils du formatage visuel déployés à l’échelle mondiale.

1010_vincenbeeckman
© Vincent Beeckman

Des apparences ouvrant ici sur des apparitions, des fragments de réalité brute.

De la vitesse et des compositions savantes.

Des vies arrachées à l’anonymat et de la colère.

1010_simonvansteenwinckel
© Simon Vansteenwinckel
1010_sarahlowie
© Sarah Lowie

Le sens de la fête, de la fraternité, et celui du pétage de plombs.

Cette belle musique sauvage, c’est 1010, une œuvre collective en cent images – le South Station Project -, consacrée à la gare du Midi de Bruxelles et ses alentours, chaque photographe ayant reçu la consigne d’y déambuler, et de sentir, renifler, percer au tunnelier de l’inspiration, l’épicentre d’un secteur traversé par la révolte, la normalité marchande, la pauvreté, et le désir parfois de s’y chauffer l’âme au contact des solitudes regroupées.

1010, c’est dix noms à coucher dehors (tant mieux), ou presque, Vincent Beeckman, Christopher de Béthune (habitué de L’Intervalle), Manu Jougla, Maxime Lemmens, Sarah Lowie, Thomas Marchal, Pim Notebaert, Marie Sordat (la commissaire de l’exposition Eyes Wild Open redevient une belle et sale tronche d’artiste butée, c’est bien), Mathieu Van Assche, Simon Vansteenwinckel (un livre à venir chez Yellow Now).

1010_maximelemmens
© Maxime Lemmens
1010_pimnotebaert
© Pim Notebaert

Mais qu’a donc vu ce monstre à dix têtes et au moins vingt yeux ?

 Il a vu, dans un noir et blanc & blanc granuleux comme la voix éraillée de Tom Waits, un enfant attendant l’apocalypse (planète Melancholia), un type à casquette prêt à se faire sauter le caisson avec un pistolet en plastique, un réfugié de dos, un paysage de building envahi de mitochondries, des parapluies à deux pattes, un synthé Yamaha (musica nelle strade) posé près du carton d’un sans-abri, des fantômes (art de la surimpression), des masques, des bières, des gros ventres drôles surmontés de têtes qui le sont moins, une valise vide, un aspirateur acéphale, des yeux faisant de la danse aquatique, et tout un bestiaire, et des grilles, des bonnets, du froid, de l’attente, de l’abandon.

1010_mathieuvanassche
© Mathieu Van Assche

Le tout monté cut, et bourré d’inscriptions à portée ésotérique : « Vous allez en enfer », « SORTIE DE SECOURS », « NE METTEZ PAS D’OBSTACLE A L’OUVERTURE », « ESCLAVES », « LE MAL PROPRE », « TO DO LIST », « L’Aveugle Par Amour ».

1010 : comme un trou dans la réalité, une caverne où se reproduire en paix, entre ours mondialisés et adorateurs des vertiges du jour et de la nuit.

1010_mariesordat
© Marie Sordat
1010_manujougla
© Manu Jougla

1010 : cent portes ouvrant sur l’aube, cent poignées de mains, cent bonnes raisons de quitter les rives de la raison proprette pour les audaces de l’amour libre, avec la vieille au cache-nez, avec le bon clochard barbu, avec le black au cigare, avec le jeune gars à capuche, avec le rasta, avec la brique, la terre sale, la pluie, les ruines, les embouteillages et les tourterelles.

Il faut beaucoup de science et de liberté pour improviser ainsi le jazz de la gare du Midi en laissant volontairement choir les enjoliveurs dans le caniveau.

_1010_Cover

1010, ouvrage collectif, Vincent Beeckman, Christopher de Béthune, Manu Jougla, Maxime Lemmens, Sarah Lowie, Thomas Marchal, Pim  Notebaert, Marie Sordat, Mathieu Van Assche, Simon Vansteenwinckel, éditions Le Mulet, 100 exemplaires numérotés

1010_christopherdebethune
© Christopher de Bethune

_1010_Affiche

– Le livre a été tiré à 100 exemplaires numérotés.
– Quasi épuisé. Seul une quinzaine seront encore mis en vente lors du Cosmos Arles Book.
– La page FB du Mulet :
https://www.facebook.com/editionslemulet

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s