L’esprit des lieux, par Guillaume Zuili, photographe

Ce qui frappe d’emblée dans l’œuvre de Guillaume Zuili est la dimension temporelle : le temps est en effet chez lui une matière, une pâte à traverser, opaque et translucide, l’énigme fondamentale. On perçoit dans son travail photographique le fleuve de l’Histoire, des chaos, des drames, et la formidable inventivité humaine pour imaginer les conditions…

Au cœur des ténèbres, par William Daniels, photographe

Le wilting point est, en botanique, un point critique au-delà duquel la vie n’est plus possible, ou devient infernale. Le photographe William Daniels en fait le principe structurant d’un livre éponyme publié aux éditions Imogène qui est le reflet d’une vie passée pour une grande part en des régions du monde marquées par des conflits…

Belfast, la persistance des murs, par Gilles Favier, photographe

Pour le photographe Gilles Favier, aujourd’hui directeur artistique du festival sétois ImagesSingulières, la rencontre en 1981 de Christian Caujolle, créateur et responsable du service photo du journal Libération, fut déterminante. La galerie Clémentine de la Ferronnière (Paris) lui offre aujourd’hui un bel accrochage (doublé d’un livre percutant) d’un travail au long cours mené à Belfast,…

Los Angeles, amer soleil du rêve, par Guillaume Zuili, photographe

Los Angeles, qu’a photographié Guillaume Zuili dans Smoke & Mirrors (éditions Clémentine de la Ferronnnière, 2017), est une ville impitoyable et follement libre. La lumière y est voluptueuse, aveuglante, résurrectionnelle, et parfaitement indifférente aux destins des petits hommes qu’elle irradie. L’usage du sténopé, marié à un tirage au processus parfaitement élaboré, donne aux photographies de…