Erotisme et impérialisme de la représentation, par Abigail Solomon-Godeau, historienne de la photographie

Nu académique, allongé sur un canapé, vers 1855 « Rien d’étonnant à ce que des photographies érotiques et pornographiques aient été produites presque dès les origines du médium. Que cela surprenne est seulement un témoignage de l’élision quasi-totale de ce fait des histoires classiques du champ. » J’ai découvert le nom et les travaux de la théoricienne…

Eloge du corps vivant, par Bernard Andrieu, philosophe (1)

Philosophe et professeur de Staps à l’université Paris-Descartes/Université de Paris, Bernard Andrieu élabore une pensée parmi les plus stimulantes qui soient, proposant une réflexion d’ampleur sur le lien entre le corps vivant et la conscience que peut en avoir le corps vécu. Le chercheur appelle ainsi émersiologie l’éveil du corps vécu par l’intelligence du corps…

Romy Alizée, la liberté du féminisme post-porn

« Je remercie les belles personnes qui figurent sur mes images : Stan, Joséphine, Oriane, Augustin, Vivian, Cholena, Christophe, Aina, Laure-Anne, Marthe, Yoli, Kimberley, Hélène, Kaou, Gaëlle, Rebecca, Charlotte, Laure, Marie, Mila, Adeline, Alain, Elisa. » « Merci à Vivian Allard, pour les bisous, les fessées et l’écoute, Gonzolo Melendez Oyarzabal pour sa patience et surtout, merci à Emilie…

Marguerite Duras et Yann Andréa, la maladie du bel amour à mort (4)

Je voudrais parler de Duras est une série d’entretiens donnés par Yann Andréa à la journaliste et romancière Michèle Manceau en 1982. Yann Andréa est alors l’amant de Marguerite Duras depuis deux ans. Leur différence d’âge est de quarante ans, mais chacun a besoin de l’autre, absolument. La relation est amoureuse, très certainement de nature…