L’extravagante beauté du Deep South, et le mal, par Sally Mann, photographe

On connaît essentiellement Sally Mann pour son livre sublime Immediate Family paru en 1992, dans lequel la photographe américaine née en 1951 dévoilait sans fausse pudeur sa vie de famille, et le corps nu de ses enfants, entre innocence et approche intuitive de la sexualité. Une ferme de cent soixante hectares, une rivière, des arbres…

Les photographies passagères de Christophe Bourguedieu

Lorsqu’il aborde le territoire d’une ville, le photographe Christophe Bourguedieu laisse agir en lui la force motrice de l’attention flottante, traduite par la triade sensation-émotion-pensée. La lumière nimbant ses paysages est une puissance de transfiguration, doucement érotique. Il s’agit pour le photographe de travailler l’approche des scènes, des visages, des géométries comme des œuvres ouvertes,…

Le paradis des enfants sauvages, par Alain Laboile, photographe

Après les magnifiques familles Geneste (deux volumes sur quatre déjà parus chez Filigranes, couvrant un empan chronologique de vingt-quatre ans, 1992-2016) et Vansteenwinckel (livre Nosotros chez Yellow Now), l’actualité photographique nous offre l’occasion de rencontrer la tribu Laboile, non moins touchante. Très appréciée des réseaux sociaux, la petite planète Laboile est un concentré de joies,…

Appleby, ou la rencontre des insoumis, par Mattia Zoppellaro, photographe

J’ai présenté dans L’Intervalle il y a quelques mois le superbe Testament manouche, de Louis de Gouyon Matignon (texte) et Benjamin Hoffman (images) aux éditions de Juillet (2016), témoignage assez désenchanté sur l’acculturation à la société marchande et mass-médiatique d’une communauté tendant à perdre sa culture vernaculaire. Je ne sais s’il y a un terme…

Vivre avec la beauté, Herman Melville en bande dessinée

Taïpi, Un paradis cannibale, est une bande dessinée inspirée de l’œuvre éponyme d’Herman Melville publiée pour la première fois à Londres en 1846 – son plus important succès éditorial de son vivant. Placé sous les bons auspices du relativisme culturel des Essais de Montaigne (« Chacun appelle barbarie ce qui n’est pas de son usage. »), ce…