La photographie, un chant orphique, par Alain Willaume

Il faut imaginer Alain Willaume, enfant, plongé dans la lecture d’un atlas grand ouvert, comme on parcourt d’abord le monde en rêveries et sensations colorées, avant de se frotter physiquement à sa géographie. Photographe de l’inquiétude d’être au monde, Alain Willaume est aussi paradoxalement celui de la dissolution de l’ego dans le paysage, le visage…

Welcome to Twin Peaks, and Patate’s land, par Brian Griffin, photographe

Spud, de Brian Griffin, photographe né à Birmingham en 1948, est une série troublante et sophistiquée (livre éponyme chez Filigranes Editions) constituée à l’issue d’une résidence de création à Béthune, mêlant pommes de terre (la gigantesque usine McCain et ses 1700 tonnes de frites industrielles quotidiennes), champs de batailles de la Première Guerre mondiale (pertes…

De la vulnérabilité, par Alain Willaume, photographe

Invité par François Hébel à exposer dans la galerie du FIAF à New York, à l’occasion du festival Crossing the Line, le photographe Alain Willaume, de l’agence Tendance floue, a conçu une installation de nature très méditative, remontant parfois très loin dans la chronologie de ses travaux. Immergé dans un ensemble d’images provenant de séries…