L’âme de Billie Holiday, par David Margolick, écrivain

« Strange Fruit défie toute classification musicale commode et a glissé entre les mailles des recherches universitaires. C’est un titre trop sophistiqué pour être de la musique folk, trop explicitement politique et polémique pour être du jazz. Dans toute l’histoire américaine, aucune chanson ne pouvait à ce point réduire le public au silence ou générer un…

My chief happiness manager est un salaud, par la revue Lignes, n°62

Le dernier numéro de la revue Lignes (62), consacré aux « mots du pouvoir et au pouvoir des mots », est excellent, qui offre à ses contributeurs la participation à un dictionnaire critique permettant, à la façon de Victor Klemperer, ou de Eric Hazan, de faire un état des lieux des maux langagiers pourrissant notre…

Thomas Bernhard, le cataclysme, par Gemma Salem, écrivain

« Ah Fellini lui manque ! Marcello lui manque. Gainsbarre lui manque. Orson lui manque. Où sont passés les types comme ça ? » J’écris beaucoup, certes, mais je chronique bien moins de livres que je n’en reçois, tant nombre de textes publiés me semblent inutiles, mal écrits, naïfs, moimoiesques, pleins de bons sentiments, d’un humanisme facile, et franchement…

« Ils sont partout, ces faces de singes, putain », ou la colère par Christos Chryssopoulos (3)

Terre de colère est un récit bref terriblement efficace. Imaginons un monde où la colère engendre la colère, où les discriminations, les racismes divers, les harcèlements de tous ordres produisent l’aggravation d’un mal endémique. Imaginons notre monde, ou plutôt l’immonde, qui est aujourd’hui l’essence mauvaise de notre quotidien vendu comme seul possible. « Ainsi, à la…