Questionner l’identité et l’image, par Charif Benhelima, photographe

©Charif Benhelima Célébré en Flandre occidentale, dans la sphère néerlandophone de la Belgique, ayant notamment exposé au Brésil et aux Etats-Unis, Charif Benhelima, photographe né à Bruxelles vivant et travaillant à Anvers, est trop peu connu chez les francophones. Une très belle exposition à la galerie Contretype (Bruxelles) de quelques tirages et planches-contacts d’une série…

Roméo Mivekannin, l’art du dévoilement, par Sophie Zénon, artiste photographe

ROMÉO MIVEKANNIN, Série Béhanzin, Avant le dernier exil en Algérie, escale à Marseille, 2021, Bains d’élixir, pigments et liants sur toile libre, 227 x 261 cm, courtesy galerie Eric Dupont, Lors d’une récente conversation, nous avons évoqué avec Sophie Zénon, artiste visuelle, l’œuvre de l’Ivoirien Roméo Mivekannin, exposée à la galerie Eric Dupont. Comme pour…

Un amour interdit, par Tomasz Laczny, photographe

©Tomas Laczny Tomasz Laczny, né en Pologne, a découvert à sept ans que sa grand-mère maternelle, tombée amoureuse d’un Polonais à la fin de la Seconde Guerre mondiale, dans un pays ravagé par l’occupant nazi, était allemande. A la Libération, elle fut emprisonnée, et mit au monde une fille dont elle dut être séparée, continuant…

Roman, culture et société, par Claudio Magris et Mario Vargas Llosa, écrivains

« Victor Hugo, écrit Claudio Magris, pouvait utiliser la même langue, le même style, la même écriture dans ses romans et dans ses pamphlets contre Napoléon III. Kafka, lui, n’aurait pas pu utiliser l’écriture et le style de La Métamorphose dans une intervention politique, par exemple pour défendre les mineurs de Silésie. » Texte né d’une rencontre,…

Europea, dans le labyrinthe des villes, par Joakim Kocjancic, photographe

© Joakim Kocjancic Né en 1975 à Milan, vivant et travaillant à Stockholm depuis 1996, Joakim Kocjancic est un photographe à la recherche de son identité profonde, n’ayant cessé de parcourir le Vieux Continent. Après Paradise Stockholm (Journal, 2014), Europea est sa deuxième monographie publiée en Suède, aux éditions Max Ström. © Joakim Kocjancic C’est…

La condition des parias, par Lisetta Carmi, photographe

© Lisetta Carmi et Martini & Ronchetti Je demeure ébranlé par la vision en 2009 du film documentaire de Pietro Marcello, La Bocca del lupo, œuvre relevant, par son portait des bas-fonds de Gênes, de la puissance des mythes, montrant l’amour éblouissant et brut entre Enzo, un criminel multirécidiviste, et Mary, femme transgenre qu’il vénère…

De la noblesse lusitanienne, par Michele Palazzi, photographe

C’est un livre sidérant d’intelligence calme et de beauté se présentant sous la forme de cahiers cousus, de pages à déplier, scandées de photographies imprimées sur papier transparent, et d’une pochette carrée contenant le tout, faisant songer à celle d’un disque 33 tours. La confection en est artisanale, et d’une grande solennité, comme un objet…

L’image fantôme, par Michaël Duperrin, photographe

J’ai découvert l’œuvre de Michaël Duperrin avec le superbe Odysseus, L’autre monde (sun/sun édition, 2019), livre méditerranéen reprenant le chemin d’errance du héros grec. Construisant ses livres comme on plonge dans l’immémorial pour y rencontrer des fantômes et la source même de notre être au monde, Michaël Duperrin travaille avec les ombres, les passions enfouies,…

Le rêve du banian rouge, par Shinji Nagabe, photographe

Lauréat du prix Maison Blanche 2018, donné dans le cadre du festival PHOTO MARSEILLE, Shinji Nagabe est un artiste d’origine japonaise ayant grandi au Brésil, avant de rejoindre la France. Son livre, Espinha, offre de manière syncrétique un bel aperçu de sa double culture, exposant avec une grande force visuelle une identité métisse constamment rejouée…

PAY HER, ce que le genre fait à l’image, par Mimiko Türkkan, photographe

Je me garderais bien de faire des pronostics et analyses hâtives des tendances photographiques à Paris Photo, mais, je sais que, loin du tumulte, rue de Rivoli, une artiste de grand talent, Mimiko Türkkan, invitée par la galeriste et commissaire d’exposition Barbara Polla, montrait son travail dans le Off. D’origine turque, née en 1984, Mimiko…

Lee Chang-dong, cinéaste de la postmodernité coréenne, par Véronique Bergen, Antoine Coppola et Jean-Philippe Cazier

Je n’ai pas vu tous les films du cinéaste coréen Lee Chang-dong, mais j’aime apprendre, approfondir mon regard, aiguiser mon analyse. Réalisateur brillant à la filmographie célébrée dans les plus grands festivals internationaux – Green Fish (1997), Peppermint Candy (2000), Oasis (2002), Secret Sunshine (2007), Poetry (2010) et Burning (2018) -, Lee Chang-dong, qui fut…