La Mort en marche, un requiem visuel, par Robert Capa, photographe

Rassemblement de soldats républicains écoutant un discours, front de Cordoue, Espagne, août-septembre 1936, Robert Capa © International Center of Photography/Magnum Photos On a beaucoup glosé sur le corpus d’images La mort en marche, de Robert Capa, notamment la célèbre photographie du Républicain espagnol assassiné sur le front de Cordoue début septembre 1936 , mais l’a-t-on…

La condition des parias, par Lisetta Carmi, photographe

© Lisetta Carmi et Martini & Ronchetti Je demeure ébranlé par la vision en 2009 du film documentaire de Pietro Marcello, La Bocca del lupo, œuvre relevant, par son portait des bas-fonds de Gênes, de la puissance des mythes, montrant l’amour éblouissant et brut entre Enzo, un criminel multirécidiviste, et Mary, femme transgenre qu’il vénère…

La montagne et l’humanité homicide, par Erri De Luca, écrivain

« La loi punit ceux qui impriment de faux billets, mais elle laisse courir ceux qui écoulent des mots erronés. Moi, je protège la langue que j’utilise. » Un homme incarcéré, accusé d’avoir jeté dans le vide, lors d’une ascension en montagne, un camarade de luttes politiques ayant trahi les siens afin d’obtenir une réduction de peine….

Du paradis terrestre, par Giorgio Agamben, philosophe

Giorgio Agamben est l’un des plus grands penseurs de notre temps, dont chaque livre, étude, article, permet d’accéder aux chemins de la révolution, intérieure dans son approche récurrente du corpus théologique, et collective dans sa mise à nu des dispositifs d’asservissement. Comment accéder au Royaume ? Précède-t-il le Jardin ? Qu’ont donc à nous apprendre les Pères…

La grande santé des maladies, par Antonella Moscati, écrivain

« Quand on n’avait pas encore compris ce que nous avions, c’est-à-dire à peine avions-nous un peu de fièvre sans plaques dans la gorge, on nous mettait tout de suite un bon suppositoire, presque toujours du Pyramidon, qui cependant ne servait pas à grand-chose, pour ne pas dire à rien, si ce n’est à faire transpirer…

Fenêtres de peinture, par Jean-Louis Schefer, écrivain

« Nous voici tout à la fois dans l’ampleur de la cathédrale et dans l’intimité de la chambre, dans la synthèse impossible d’une cantate et d’une sonatine. » On peut considérer Carré de ciel, explique dans une note son auteur Jean-Louis Schefer (P.O.L., 2019), livre influencé par le Dictionnaire étymologique de Vossius (1577-1649), comme un…

Ferrare, chanson d’amour triste, par Jean-Pierre Ferrini, écrivain

« Dehors, les volets de l’immeuble voisin étaient fermés. La ville apparaissait comme une forteresse, close, rigoureusement quadrillée, derrière d’hermétiques remparts. » Un couple en crise, un voyage en dix-sept stations et deux parties, une ville aristocratique. Il faut relancer les dés. Nous sommes à Ferrare, cité secrète, non loin de Venise happant dans son vertige de…

Pour emplir tout un cœur d’homme, de deux photographies de Bernard Plossu et Gabrielle Duplantier, par les écrivains Serge Airoldi et Eduardo Berti

Ultra-chics, d’une élégance folle, à prix démocratique, les livres photographiques à poster des éditions Les Petites allées sont indispensables. Une photographie, un auteur qui la commente librement, un livre dont l’impression typographique est artisanale. De la saveur, de la sapience, une leçon d’observation. Paraissent les deux derniers volumes (6eme et 7eme d’une collection réservant encore…

L’or du temps et les souvenirs absents, par Carolle Bénitah, artiste plasticienne

Tout fuit, disparaît, s’évanouit, est englouti par le fleuve du temps. Tout revient à l’informe, à l’inconnu, à l’invisible, mais il y a, Janus Bifrons, les artistes, enchanteurs pourrissants, ou embaumeurs merveilleux. Avec Jamais je ne t’oublierai, magnifiquement édité par L’Artière sous forme d’album à spirales de format carré, Carolle Bénitah poursuit son grand œuvre…

Ouvrir les portes, Venise à double tour, par Jean-Paul Kauffmann, écrivain

Dans son dernier récit, Venise à double tour, Jean-Paul Kauffmann raconte une obsession : se faire ouvrir les dizaines d’églises fermées de Venise, généralement pour des raisons absconses, mystérieuses, ou tout simplement oubliées par les protagonistes eux-mêmes de la fermeture des portes. A travers un livre mené comme une enquête, placé sous la haute protection…