Fidel Castro est si mignon, portraits d’enfants, par Olivier Suter, activiste culturel

C’est un livre qui enchante immédiatement. Le principe en est simple, mais nul n’y avait pensé auparavant : publier le portrait d’enfant de personnalités majeures des XIXe et XXe siècles, philosophes, musiciens, écrivains, politiciens, révolutionnaires, explorateurs, sportifs, cinéastes, en ne dévoilant pas immédiatement leur nom, inscrit au dos de la page suivante. Très bien édité…

Andy Warhol and Jean-Michel Basquiat, 860 Broadway, New York

Il y a entre Warhol et Basquiat, ces deux génies de la pop-culture américaine de la deuxième grosse moitié du XXe siècle, un jeu de fascination réciproque, qui ne permet pas de savoir qui est le plus admiratif des deux. Tous deux sont des hommes de l’image, conscients que le spectacle est un monstre dévorant…

Jim Jarmusch,le chef de guerre, par Philippe Azoury

Il y a chez le cinéaste américain Jim Jarmusch un art du contretemps très dandy, qui est un déphasage dont on peut supposer cependant qu’il est surtout d’essence gnostique. Le décalage est un art de vivre, mais il est peut-être, au-delà d’une volonté d’esthétiser l’existence, la nature même de tout être ayant quitté l’enfance, et…