A’s, laboratoire artistique new-yorkais, par Baptiste Brévart, Guillaume Ettlinger et les éditions Anamosa

Fyer des Wednesdays at A’s (issus de Wednesdays at A’s de Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger, Anamosa, 2021)

Fondateurs du Musée des Collections du Monde (MdCdM), musée immatériel dont l’objet est de collectionner des collections, les artistes Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger ont eu l’excellente idée de publier en un volume – chez Anamosa – les flyers jalonnant hebdomadairement les événements se produisant dans le loft new-yorkais de l’artiste Arleen Schloss de 1979 à 1981 : des concerts, des performances, des lectures, des expositions, des projections, des expérimentations.

En cet endroit devenu légendaire, au 330 Broome Street, dans le quartier du Bowery, à la périphérie de Soho, se sont côtoyés pendant dix-huit mois les pionniers de l’underground d’une ville alors en pleine ébullition.

Fyer des Wednesdays at A’s (issus de Wednesdays at A’s de Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger, Anamosa, 2021)

Certains artistes sont connus (Alan Vega, Thurston Moore, John Zorn, SAMO alias Jean-Michel Basquiat, Alan Suicide, Ai Weiwei…), la plupart des autres non, ou très peu, ce qui est parfait lorsqu’on navigue dans le proto-punk, le post-jazz ou la liberté esthético-sonore la plus totale.

Retrouvés, les flyers – relevant du genre du Xerox art, ou art de la photocopieuse industrielle – rappellent des moments de grandes inventions en un loft symbolisant la radicalité artistique et la fête : poésie sonore, sampling, détournements en tous genres…

Trente ans après cette belle aventure, en 2011, Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger ont rencontré Arleen Schloss, artiste multimédia, performeuse dans la tradition de Fluxus – filmant sans cesse son quotidien -, qui leur a transmis nombre d’informations précieuses sur les mouvements de la contre-culture new-yorkaise se donnant rendez-vous dans un lieu moins institutionnalisé/repéré que La Factory, The Kitchen ou CBGB.

Fyer des Wednesdays at A’s (issus de Wednesdays at A’s de Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger, Anamosa, 2021)

Tous les mercredis, soixante-quinze personnes environ se donnent rendez-vous chez A’s, et parfois bien plus.

« Au-delà des écoles, des genres et des disciplines, les Wednesdays at A’s, précisent les auteurs ayant rassemblé des documents dans un autre chronologique, font office de laboratoire, une sorte de bac à sable haut de plafond pour des dizaines d’artistes. »

Le public est quelquefois sur scène, ou les artistes dans les salles, mais au fait où est la scène ?

Conçus pour être éphémères, les flyers retrouvés en cette histoire de l’art parallèle lèvent l’enthousiasme : oui, un autre monde artistique first quality est possible, anarchiste, révolutionnaire, incendiaire.

Il faut pour cela une formidable énergie, des loyers modestes dans des quartiers échappant à la spéculation immobilière, une curiosité sans relâche doublée d’une rage antisociale transformée en expérience commune.

Fyer des Wednesdays at A’s (issus de Wednesdays at A’s de Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger, Anamosa, 2021)

« Les ateliers, confie Arleen Schloss en 2008, sont devenus de plus en plus populaires et ont pris de l’ampleur, alors je l’ai ouvert comme un espace de création d’œuvres de différents artistes. Dès que les gens en ont entendu parler, ils se sont précipités ici parce que le Mudd Club coûtait cher. Le public était composé d’artistes, essentiellement du quartier, mais aussi d’Europe. Tout le monde était ouvert et aimait ce qui se passait parce que tout le monde expérimentait. C’était l’occasion de tester vos idées. »

Où sont aujourd’hui, en France, en Europe, dans le monde, les lieux alternatifs d’une telle liberté ?

N’hésitez pas à m’en informer en me laissant un commentaire sur ce site.

Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger, Wednesdays at A’s, 330 Broome Street, New York 1979-1981, contributions de Pauline Chevalier et Guillaume Loizillon, Anamosa, 2021, 192 pages – avec le soutien de la Fondation Antoine de Galbert

AAEditions Anamosa

logo_light_with_bg

Se procurer Wesnesdays at A’s

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s