Apeiron, noyau de l’être, par Dimitra Dede, photographe

©Dimitra Dede Comment ne pas écrire des textes de feu pour Dimitra Dede, dont les livres sont si intenses, si sensibles, si engagés dans l’existence poétique ? Ce sont en quelque sorte des esquisses définitives : ne surtout pas peser, se maintenir en équilibre sur un fil, entrevoir des mystères, s’approcher de la zone du sans-retour. Née…

La mémoire, la reconnaissance, le collectif, par Lucie Pastureau, photographe

L’adolescence est pour la photographe Lucie Pastureau une période d’intense fascination. Pour la série Luminescences, elle a rencontré à l’Hôpital Saint-Vincent-de-Paul, à Lille, des jeunes filles en souffrance, leur proposant de les observer comme des planètes étranges, voire « des extraterrestres ». Interrogeant sa place d’artiste au sein d’une institution, et le rôle de chacun…