Ménilmontant, où repose le silence, par Thomas Boivin, photographe

A-flat-in-ménilmontant-by-Thomas-Boivin-tipibookshop-7-1024x1024
©Thomas Boivin

J’aime les œuvres sans tonitruance, les trois fois riens, et surtout les natures mortes, ces acmés de vie.

De 2009 à 2017, Thomas Boivin a photographié son appartement de Ménilmontant, dans le XXème arrondissement de Paris.

Il ne le savait pas encore, mais un livre attendait de recueillir ses paysages intérieurs, publié par Homeparkpress dans une nouvelle collection consacrée aux habitations, P-11, A flat in Ménilmontant.

A-flat-in-ménilmontant-by-Thomas-Boivin-tipibookshop-9-1024x1024
©Thomas Boivin

Le plus beau des voyages commence ici, autour de soi, près de la cafetière et des draps froissés du petit matin.

Ce sont deux tasses en fer blanc, une planche de bois, des couverts dans une ferme du Middle West photographiés par Walker Evans, ou un jeune parisien d’aujourd’hui.

Il y a des livres partout, l’espace est étroit, mais la photographie agrandit tout, qui voyage et se retrouve un jour sur votre table de travail.

A-flat-in-ménilmontant-by-Thomas-Boivin-tipibookshop-11
©Thomas Boivin

Les amies passent, fument à la fenêtre car un enfant est né.

Désormais, l’appartement encombré est le plus précieux des abris, un refuge, un repère dans la tempête générale des jours.

Les agencements de cadres – de guingois -, les fétiches, les grappes de raisin près du pot de miel sont bien plus que des éléments parmi d’autres d’une quotidienneté tournée vers l’art, ce sont des ancrages, et même plus, des épiphanies.

Un potimarron, une lampe de bureau, un bol en terre cuite retourné sur la table.

De la vaisselle, un bouquet de fleurs, un tourne-disque.

A-flat-in-ménilmontant-by-Thomas-Boivin-tipibookshop-6
©Thomas Boivin

Un plaid, une théière, un carnet.

Chaque chose apparaît dans son entièreté, dans la puissance de la lumière.

Bien plus que des objets, voilà des présences, des êtres.

Un melon évidé, une pastèque, une paire de chaussures.

Tout cohabite dans le fouillis, tout se fait place dans l’abondant désordre, c’est la véritable démocratie.

73329544_574334480046111_5217247011403104152_n
©Thomas Boivin

Thomas Boivin a photographié l’extraordinaire d’un cheesecake entamé et d’un pan de rideau négligemment posé sur un dos de fauteuil.

Négligemment ? Non, tout est là, dans l’éternel retour du même, dans la gloire du pur instant, posé là dans un ouvrage de peu de poids, pour les siècles des siècles.

a5424

Thomas Boivin, P-11, A flat in Ménilmontant, texte Thomas Boivin, Homeparkpress (Hambourg, Allemagne), 2019 – 200 copies

Thomas Boivin – site

A-flat-in-ménilmontant-by-Thomas-Boivin-tipibookshop-4
©Thomas Boivin

Découvrir Homeparkpress

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s