Une forêt, par Jean-Pierre Gilson, photographe

Carrefour du Capitaine

© Jean-Pierre Gilson

La forêt de Compiègne est pour Jean-Pierre Gilson un territoire familier, intime, arpenté en tous sens depuis plus de cinquante ans.

Son dernier ouvrage, consacré à ce lieu nourricier, est plus qu’un livre, c’est un dialogue, profond, immensément respectueux, avec les arbres, les sous-bois, les nuances de verts, les tapis de fleurs, les cerfs, les herbes indociles.

Publié dans un format italien de belle taille par Trans Photographic Press, La forêt de Compiègne offre d’amples vues bordées de blanc permettant à chaque image de respirer, de se déployer, de faire des racines dans l’inconscient de leur spectateur.

Route du Pont de Palesne

© Jean-Pierre Gilson

On s’y promène, on y est bien, on y vit dans une dimension d’indemne qui émeut beaucoup.

Regardée depuis la catastrophe, politique, sanitaire, sociale, écologique, éco-systémique, cette forêt simple et belle, quelle que soit la saison, touche au cœur.

On peut rêver de rejoindre le Népal pour un trek – en passant par les usines à touristes des contreforts de l’Himalaya -, de se rendre pour un week-end à Florence ou Stockholm – en s’énervant dans les files d’attente des aéroports et sous les portiques de sécurité -, mais, ici, à deux pas de Gavroche, commence l’autre monde, le premier, le plus lointain. 

Carrefour des Nymphes

© Jean-Pierre Gilson

La forêt de Compiègne ? Plus de 14 400 hectares, 43 kilomètres de périmètre, le 3eme plus grand massif domanial de France, des vestiges gallo-romains, le souvenir des rois de France venant y chasser, des chênes, des hêtres, des charmes, et des résineux plantés au début du XIXè siècle.

Jean-Pierre Gilson l’a photographiée, pour la célébrer, la rencontrer différemment, l’observer encore mieux peut-être.

Ses images se souviennent de ses promenades, de ses flâneries, de ses errances, mais les arbres ont probablement la mémoire plus longue encore, plus précise, plus sensible, que le temps présent.

La Faisanderie

© Jean-Pierre Gilson

Il y a dans cette forêt 311 carrefours nommés et aménagés, ce sont de faux repères, conçus bien entendu pour perdre les plus aventureux, et leur proposer un cheminement intérieur.

Leurs noms sont beaux, patinés, romanesques : Carrefour du Capitaine, Carrefour de la Bouverie, Carrefour du Solitaire, Carrefour du Grand Maître.

Naturels, mais aussi façonnés, organisés, agencés, ces lieux sont aussi ésotériques, pour ne pas dire magiques.

Ru de la Michelette

© Jean-Pierre Gilson

Des croix, des bois de grands cerfs, un ru aux eaux argentées, un arbre fendu en deux ou étêté, une impression de mystère.

Equilibre des compositions, accord des détails, harmonie des chromies, regard direct des cervidés, véritables propriétaires des lieux.

Que faites-vous là, monsieur ?

Etes-vous certain d’avoir été invité ?

La Faisanderie

© Jean-Pierre Gilson

Avez-vous des lettres de noblesse ?

Votre caméra ne cacherait-elle pas un fusil ?

Assurément, Jean-Pierre Gilson est ici chez lui, accueilli favorablement par les sylvains et les ondines, son pas ferme est accepté, ayant su trouver la juste distance.

Des champignons, des sentes, des mégalithes couchés faisant songer à une chambre funéraire.

Étang de Saint-Pierre

© Jean-Pierre Gilson

Des aigrettes, des soleils froids, des senteurs puissantes, le brame d’un mâle déchirant le silence.

Une chapelle, une cabane, un terrier.

Des mousses, des jonchées de feuilles, des poteaux de couleur.

La forêt de Compiègne est un livre contenant beaucoup de joie, un livre partageur sans ostentation, pudique, et terriblement bénéfique.

31144

Jean-Pierre Gilson, La forêt de Compiègne, préface de Jacques Drillon, Trans Photographic Press, 2020

Trans Photographic Press

Carrefour de Joinville
Forêt domaniale de Compiègne © Jean-Pierre Gilson

Jean-Pierre Gilson – site

logo_light_with_bg

Se procurer La forêt de Compiègne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s