Roma, Amor, par Laurent Bolard, historien de l’art

2502c51a86f8437b14aa293fb883461c

La Vasque de la Villa Médicis, vers 1898, Maurice Denis

« Comment, se questionne Laurent Bolard, si l’on goûte ces visions sublimes, ne pas en savourer les couleurs ? S’il est au monde une capitale colorée, c’est bien celle-ci – et c’est la seule raison pour laquelle vous avez acheté Aux couleurs de Rome de Valery Larbaud. Tant d’autres écrivains, sans compter, par la force des choses, les peintres, les ont exaltées, de Gracq à Nizon jusqu’à celles si magistralement brossées par Henry James, aux portes de la ville ! »

Comme toutes les villes d’art fascinantes, juxtaposant les siècles en un continuum remarquable, Rome est revêtue d’un manteau de mots, de phrases, d’images.

Historien spécialiste de l’Italie, Laurent Bolard est l’auteur aux éditions Hazan d’une anthologie illustrée la célébrant, puisant dans la littérature et la peinture du XVIe siècle à nos jours.

Les écrivains convoqués sont essentiellement des XIXe et XXe siècles, François-René de Chateaubriand, Goethe, les frères Goncourt, Henry James, Valery Larbaud, Pascal Quignard, Edgar Quinet, Ernest Renan, André Suarès, Emile Zola, Hippolyte Taine.

On peut parcourir Rome en cochant les cases de la visite imposée par les opérateurs de tourisme, ou tenter de la réinventer en flânant, en se renseignant autrement, en cherchant dans les lectures des indices nouveaux.

Pierre-Henri_de_Valenciennes_-_Villa_Farnèse

Villa Farnèse, 1793, Pierre-Henri de Valenciennes

« Vous possédez heureusement, précise en préface Laurent Bolard, vos jardins intimes, ces antiquités à l’écart et pourtant au cœur de la ville, si peu fréquentées, si peu effleurées : par exemple le Clivus Scauri, demeuré tel que l’avait dessiné Jan Bruegel quatre siècles plus tôt – l’émotion qu’ils vous procurent étant à la mesure de leur discrétion, vous n’osez dire : de leur pudeur. »

Les peintres s’appellent ici (liste non exhaustive) Turner, Agostino, Annibale et Ludovico Carracci, Pierre Henri de Valenciennes, Jean Baptiste Camille Corot, Gaspar van Wittel, Horace Vernet, Jean Auguste Dominique Ingres, Claude Lorrain, Maurice Denis, Canaletto, Hubert Robert.

Dans une lettre à Madame Récamier datée de 1828, Chateaubriand écrit superbement : « Je commence cette lettre le mercredi saint au soir, au sortir de la chapelle Sixtine, après avoir assisté à Ténèbres et entendu chanter le Miserere. Je me souvenais que vous m’aviez parlé de cette belle cérémonie, et j’en étais, à cause de cela, cent fois plus touché. C’est vraiment incomparable – cette clarté qui meurt par degrés, ces ombres qui enveloppent peu à peu les merveilles de Michel-Ange ; tous ces cardinaux à genoux ; ce nouveau pape prosterné lui-même au pied de l’autel où, quelques jours avant, j’avais vu son prédécesseur ; cet admirable chant de souffrance et de miséricorde, s’élevant par intervalles dans le silence de la nuit ; l’idée d’un Dieu mourant sur la croix pour expier les crimes et les faiblesses des hommes : Rome et tous ses souvenirs sous les voûtes du Vatican – que n’étiez-vous là avec moi ! J’aime jusqu’à ces cierges dont la lumière étouffée laissait échapper une fumée blanche, image d’une vie subitement éteinte. C’est une belle chose que Rome pour tout oublier, pour mépriser tout et pour mourir. »

Voilà, c’est ici que je voudrais être maintenant, à genoux, tout au fond, près des cierges de l’entrée, pour mourir afin de renaître.

A chacun de vagabonder dans cet ouvrage et d’y découvrir, le cœur ému, l’objet inconnu de son désir.

009691298

Laurent Bolard, Rome des peintres et des écrivains, directeur Jérôme Gill, responsable éditorial Anne-Isabelle Vannier, éditions Hazan, 2021, 240 pages

Editions Hazan

Jean-Baptiste-Camille_Corot_-_Le_Colisée_vu_des_jardins_Farnèse

Le Colisée vu des jardins Farnèse, 1826, Jean-Baptiste-Camille Corot

logo_light_with_bg

Se procurer Rome

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s