Nuages, atlas de l’impalpable, par les éditions Conspiration

Nuages-1

Voici un livre à conseiller d’urgence à toutes les âmes baudelairiennes, amoureuses de formes et d’esprit, Nuages, réédition par les éditions Conspiration (Théodore Lillo) du premier atlas des nuages, pensé, sous format carré – telle la petite collection Notes chez Arnaud Bizalion Editeur -, comme un livre d’art.

Conçu à la fin du XIXe siècle par Hugo Hildebrand Hildebrandsson (directeur de l’observatoire météorologique de Uppsala, en Suède), Albert Riggenbach (de l’Observatoire de Bâle) et Léon Teisserenc de Bort (de la Société météorologique de France et l’observatoire météorologique de Trappes), tous trois inspirés par Lamark, cet ouvrage élaboré à la croisée du poétique et du scientifique pourrait aisément figurer, si tel n’est pas déjà le cas, dans les bibliographies sélectives de chercheurs tels que Georges Didi-Huberman, Jean-Christophe Bailly, Muriel Pic, Marielle Macé et la mage Bernard Plossu.  

Nuages-3

L’idée est simple, mais ô combien difficile à mener : comment classer des nuages ? comment les nommer ? comment les capturer pour les fixer ? quels principes taxinomiques adopter ?

Composé de reproduction de peintures, et de photographies – bénéficiant des progrès de la technique du gélatino-bromure d’argent permettant un temps de pose faible -, cet Atlas, précise le météorologiste Michel Rochas, qui signe la préface, « est l’aboutissement d’un travail de longue haleine au niveau international, commencé vingt-trois ans auparavant, en 1873 à Vienne. »

Cette œuvre d’art, considérée toujours comme une recherche de référence pour les météorologistes, présente, sur papier brillant noir, dix genres de nuages, « neuf portant encore aujourd’hui le même nom, seule la dixième de nimbostratus est devenue nimbus. »

Nuages-2

Les nuages supérieurs (9000 m en moyenne) : cirrus / cirro-stratus

Les nuages moyens (entre 3000 et 7000m) : cirro-cumulus / alto-cumulus / alto-stratus

Les nuages inférieurs (au-dessous de 2000m) : strato-cumulus / nimbus

Les nuages des courants ascendants diurnes : cumulus / cumulo-nimbus

Les brouillards élevés : stratus

Certains partent à la recherche de la panthère des neiges, d’autres se mettent à l’affût des nuages, y projetant probablement la forme de leurs désirs.

Nuages-4

Livre beau et étrange, Nuages est une recherche sur l’impalpable, le gazeux, les états de ciels, et ce que nous ne voyons plus que dans le reflet de nos écrans de Smartphones.

Nuages apprend donc à lever les yeux, comme les enfants, les poètes et les fous.

Nuages-couverture-simulation

Hildebrandsson, Riggenbach, Teisserenc de Bort, Nuages, graphisme et mise en page Duplum, préface de Michel Rochas, Conspiration | Editions, 2022

Conspiration | Editions

Nuages-5

Commander Nuages

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Michèle GIROUARD dit :

    Un livre magnifique en effet !
    Merci ..
    Une lectrice enchantée

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s