Sainte-Anne, mère des divans, par Delphine Horvilleur, rabbin

Sous-titré « L’exigence d’interprétation », Le rabbin et le psychanalyste, réflexion de la rabbin Delphine Horvilleur sur l’exégèse infinie, pourrait être un conte inédit d’un Jean de La Fontaine d’aujourd’hui. Après Diane et Actéon. Le désir d’écrire, de Yannick Haenel (chronique à retrouver dans L’Intervalle), ce deuxième volume d’une collection dédiée à l’élargissement de la psychanalyse –…

Sartre à contretemps, par François Noudelmann, essayiste

« Vivement la littérature dégagée ! » (Sartre, 1952) On peut être pour ou contre Sartre, préférer avoir tort avec lui en dénonçant ses excès verbaux – « Tout anticommuniste est un chien. », l’appel au meurtre de la préface des Damnés de la terre, de Frantz Fanon – que raison avec ses détracteurs donneurs de leçons, et bien moins…

L’enfance contre l’utilitarisme, deux ans de chroniques, par Anne Dufourmantelle, psychanalyste et philosophe

« Le bonheur est un rêve d’enfant réalisé à l’âge adulte. » (Freud) L’intelligence, la clairvoyance, la lucidité, le sens de l’écoute d’Anne Dufourmantelle, psychanalyste et philosophe, manquent. Entrée en 2015 comme chroniqueuse régulière au journal Libération (pages « Rebonds ») – auprès de Cynthia Fleury, Ruwen Ogien, Corine Pelluchon, Sandra Laugier, Michaël Foessel et…

La terre se meurt, la terre est morte, par Jean Clair, écrivain

« Je suis entré dans la saison du saisissement, qui est la saison du dessaisissement. Séparé de ce que je croyais être moi et qui me donnait contenance et chaleur. Désemparé, sans rempart. » On peut s’alarmer et s’agacer de l’antienne de la disparition progressive des « racines judéo-chrétiennes de la France » et de…

Eloge du corps vivant, par Bernard Andrieu, philosophe (1)

Philosophe et professeur de Staps à l’université Paris-Descartes/Université de Paris, Bernard Andrieu élabore une pensée parmi les plus stimulantes qui soient, proposant une réflexion d’ampleur sur le lien entre le corps vivant et la conscience que peut en avoir le corps vécu. Le chercheur appelle ainsi émersiologie l’éveil du corps vécu par l’intelligence du corps…

Le Rire de De Kooning, par Jean-Hugues Larché, écrivain

Vous connaissez De Kooning, vite, de Philippe Sollers, publié une première fois aux éditions de La Différence en 1988. Vous connaissez Le Rire de Rome, livre d’entretiens trop peu lu du même joyau avec Frans De Haes datant de 1992 (Gallimard, L’Infini). Ne manquez surtout pas aux éditions Olympique* (Bordeaux), le premier ouvrage de Jean-Hugues…

Le Nouveau, Philippe Sollers ou les progrès de l’esprit humain

« I AM WHAT I AM – LET » La dévastation est là, c’est entendu. Pas la peine de gesticuler, de crier, de pleurnicher, non, il suffit d’attendre. Dieu, ou appelez-le si vous voulez Le Nouveau avec Philippe Sollers, se manifestera à vous, le bienheureux, l’élu, par un signe, un éclair, un mot, le passage…

Des arrêts sur paroles, par la photographe chilienne Nia Diedla

Nia Diedla photographie des délicatesses, des arbres inversés, des ciels de racines. Maleza, petit livre plein de grâce publié chez Filigranes Editions / Ediciones La Visita, est d’une grande douceur, qu’habitent des tissus nobles, des courtines, des robes en coton léger, des flottaisons de souvenirs, dans un ensemble de quarante photographies en noir & blanc,…

L’âge de l’anexcitation, par Laurent de Sutter, écrivain et juriste

« Essai de critique immanente de la métaphysique de l’être, en tant que l’être est une catégorie de police », L’âge de l’anesthésie de l’écrivain et juriste Laurent de Sutter est un livre construit comme un dispositif de décadrage concernant l’utilisation de la chimie comme puissance d’asservissement et de dépression. Interrogeant la construction idéologique de notre rapport…

La frérocité comme condition humaine, par le psychanalyste Gérard Haddad

On associe spontanément la fraternité à l’entraide et à la noblesse des sentiments, mais c’est manquer généralement sa dimension essentielle de rivalité et de meurtre potentiel. Développant l’un des thèmes structurant son précédent ouvrage, Dans la main droite de Dieu. Psychanalyse du fanatisme (Premier Parallèle, 2015), Gérard Haddad étudie avec Le complexe de Caïn le…

L’événement de la disparition, par Eric Rondepierre (1)

Eric Rondepierre habite des images qui ne sont pas les siennes, mais qui lui sont pourtant intimement liées. Ayant dû « s’enfermer pour sortir » (dans les salles obscures de son enfance, dans son iconothèque personnelle, dans les cinémathèques du monde entier), le plasticien, célébré pour son travail sur l’inquiétante étrangeté de photogrammes ramenés à leur silence…