Jean-Jacques Lequeu, dessinateur en architecture, et enchanteur

« Ce n’est pas notre intention de donner la clef de lecture de l’énigme Lequeu. Nous pouvons seulement affirmer que Jean-Jacques Lequeu « architecte », « assis de bibliothèque » du XVIIIe siècle, existe seulement à l’intérieur des bibliothèques. » Jean-Jacques Lequeu (1757-1826), architecte visionnaire et « révolutionnaire » n’ayant jamais construit, est en effet une énigme. Issu de l’école gratuite de dessin…

La beauté sortie armée du cerveau de Jan Fabre

« Jan Fabre n’a jamais craint de dessiller les yeux du public. A des débuts, il lui donnait à voir des chorégraphies chocs de corps suppliciés. Aujourd’hui, il montre qu’il sait également l’émouvoir par des images d’une sereine beauté. Parmi ses sculptures récentes, L’artiste qui tente de faire avancer son propre cerveau (2007) est l’œuvre que…

Kenneth White, un diable d’Ecossais cosmographe (1)

Ecossais installé en France depuis plusieurs décennies, Kenneth White est un diable d’homme à l’esprit encyclopédique, adepte d’un gai savoir plongeant ses racines dans le vaste espace caucasien et plus généralement dans l’ensemble des mondes premiers. Sa pensée est uniciste, archipellique, deleuzienne, glissantienne, ou plus simplement poétique s’il s’agit de dépasser par là les fausses…

L’Hexaméron d’Italo Calvino, six leçons pour traverser le siècle

Les Anciens, au moment d’inventer leur poème, invoquaient la Muse, cette puissance ordonnatrice, cette gardienne de la Mémoire, parce qu’arracher un fragment au tout racontable nécessitait quelque précaution, quelque protection, quelque force supérieure. Quand tout est devenu arbitraire, il reste aux Modernes la teinte de l’ironie, parfois sublime, comme chez Robert Musil, dont voici l’incipit…

Du taoïsme, par le romancier Lawrence Durrell

A smile is the mind’s eye (Le sourire du Tao) est un texte de l’écrivain britannique Lawrence Durrell (1912-1990) publié une première fois en 1980 – en 1982 pour les éditions Gallimard. La réédition de ce bel ouvrage composé de réflexions taoïstes est une bonne occasion de retrouver dans toute sa sagesse l’auteur du Carnet…

De la République des cochons au Grand Dehors, par Kenneth White

Il y a des livres qui immédiatement vous attirent, et que vous ouvrez avec un appétit d’ogre. Lettres aux derniers lettrés de Kenneth White est de ceux-là, qui parient sur le monde ouvert et les idées deleuziennes du flux et du devenir, contre l’atrophie de la pensée, le flou numérique généralisé et la culture en…

(Ré)Ouvrir l’imaginaire, par le photographe Charles Fréger

Il y a en Charles Fréger, photographe patenté, quelque chose d’un croisement entre l’ethnologue fantasque et l’humoriste scientifique. Adepte du gai savoir nietzschéen, l’auteur de Bretonnes (Actes Sud, 2015) et Yokainoshima (Actes Sud, 2016) se plaît à mettre en scène les cultes, rites et cultures vernaculaires dans des spectacles saisissants proches de la performance plasticienne…

A Radovan Ivsic, poète – du temps que les surréalistes avaient raison (1)

Jusqu’à son dernier souffle, André Breton rechercha et accueillit les signes d’un ordre secret du monde, mystérieux et évident, dont le surréalisme fut le nom. Mouvement d’une ampleur considérable – tous les continents touchés en quelques décennies – né à l’époque du triomphe de l’asphyxiante raison (la barbarie de la Première Guerre mondiale dans le…

La littérature à l’estomac des tordus, naïfs et crétins du Nord

Voici un livre impossible, monstre, rabelaisien, totalement dingue, hilarant et de gai savoir, Cadavre grand m’a raconté, une anthologie de la poésie des fous et des crétins dans le Nord de la France. On t’appelle maintenant, cher Nord dégénéré, Hauts-de-France, le petit doigt sur la couture du pantalon, mais baisse ton froc camarade, détends-toi, et,…