Vers l’Est, une errance amoureuse et métaphysique, par Guillaume de Sardes, photographe-écrivain

Je suis très attaché au travail artistique de Guillaume de Sardes, élégant, sensuel, informé, intelligent, présenté régulièrement dans L’Intervalle. Ne cessant d’interroger les liens entre écriture et photographie, son dernier ouvrage, Vers l’Est (Hermann Editeurs), se lit comme une errance amoureuse et métaphysique aux confins de l’Europe soviétique. Il y a dans son classicisme un…

Immortelle est la beauté, une journée avec Philippe Sollers

« L’avantage d’être l’ami d’une musicienne, c’est un afflux d’intervalles dans les relations. » Je reçois beaucoup de livres, que j’écarte parfois, de plus en plus souvent, très vite. Trop de formalisme, trop de complaisance dans la noirceur, trop d’ego, trop de confusions, trop de bavardages, trop peu de pensée. Il me faut de la liberté, de…

Créer ou crever, par Guy Hocquenghem

Dans le grand chambarde-tout des années soixante, Guy Hocquenghem fut un écrivain anticonformiste de premier plan et une figure marquante du militantisme homosexuel. Aujourd’hui méconnu, voire oublié, l’auteur de L’Après-mai des faunes (préfacé par Gilles Deleuze) rejoint le catalogue des éditions Verticales (Gallimard) avec un ouvrage intitulé Un journal de rêve, réédition (non exhaustive) d’articles…