Journal de deuil et de regard, par Hélène Giannecchini, écrivain

« Ce qui nous tue nous décore aussi. » « Le deuil met le monde en mouvement » (Pierre Fédida), oui, peut-être, sûrement. Une personne que l’on aime meurt subitement, qui interroge l’écriture de nos vies, ses lignes, les signes d’abord inaperçus d’un malheur se préparant, déjà décidé. On interroge les astres, on se retourne la peau,…

La sombre intimité de Carole Melchior, photographe

Apprendre à dormir la nuit est le premier livre publié de l’artiste Carole Melchior. D’une composition très soignée, cet ouvrage est une cosa mentale, une plongée dans les arcanes de la mémoire et des émotions premières. Construit selon la logique intime de la poétique des fragments reliés, de nature mystérieuse pour qui les reçoit la…

Le roulement du dé parmi les étoiles, par Nicolas Comment

A l’occasion de Reverb, exposition à la Polka Galerie (Paris), le photographe et auteur-compositeur Nicolas Comment a bien voulu me confier quelques images, et les textes qu’elles ont inspirés à André S. Labarthe, Yannick Haenel et Hélène Giannecchini, Gérard Manset, Bernard Noël, Dominique Baqué. Consacrée à ses premières séries photographiques, Reverb donne l’occasion de découvrir…

La photographie comme théâtre des apparitions, par Marie Maurel de Maillé

Pier Paolo Pasolini distinguait un cinéma de prose d’un cinéma de poésie. A bien des égards, le travail photographique de Marie Maurel de Maillé se rattache à cette deuxième catégorie. Epanchement du songe dans la vie réelle, ses images relèvent à la fois de l’intime et de la création d’une contre-allée, désirable, habitable, sortes d’hallucinations…